Jeudi 12 Mai 2005
Accueil | Edition du jour | Archives
Rechercher:   Recherche avancée
Actualités
Périscoop
Régions Centre
Régions Est
Régions Ouest
Sports
Panorama
Pousse avec eux
Edition du jour
 
Culture
 
 
Nos archives en HTML
Nos archives en PDF
 

         Panorama
CHRONIQUE DES TEMPS SORDIDES
Moche comme un printemps invalidé
Par Maâmar FARAH [email protected]

Quand vient le mois de mai, nos printemps, noyés jusque-là dans la brume d’un hiver traînard et insolent, ne se raniment que pour subir la tiède moiteur des étés précoces. Ces longues parenthèses faites d’un temps désorienté, de ciels délavés et chauffés à blanc, de brusques orages, sont également marquées par des tempêtes de sable qui montent jusqu’aux rivages, traînant dans leur sillage le spleen insurmontable des intersaisons. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site