Régions Est : KHENCHELA
Le premier cas de typhoïde confirmé


Le 31 mai T. Ammar né en 1944, habitant à Mahmel, a été admis au service de médecine hommes de l’hôpital Ali-Boushaba de Khenchela. L’information donnée par un praticien privé s’avère juste. Il s’agit du premier cas de malade atteint de typhoïde. On ne connaît pas l’origine de cette maladie. S’agit-il d’une cross connexion, terme qui veut dire des eaux usées mélangées avec les conduites d’eau potable ou s’agit-il de cultures irriguées avec des eaux usées.
Bref, avec la période des grandes chaleurs qui pointe du nez et favorable à la propagation de ces maladies à transmission hydrique, la prudence devrait être de mise. Notre source avait aussi avancé une autre information d’importance. Il s’agit de la résidence universitaire filles branchée sur une conduite d’eau potable à haut risque. Les 500 pensionnaires qui avaient connu la mésaventure d’une intoxication d’une cinquantaine d’étudiantes auparavant liée à la mauvaise qualité de l’eau risquent gros, dit-il. Contacté pour plus d’informations, le directeur des œuvres, universitaires, M. Gasmi Abdeldjallil suspecte l’eau des citernes. «Nous comptons sur M. le wali pour nous régler cette délicate affaire car il est au courant et ceci par la création d’un forage et des équipements nécessaires pour avoir l’eau potable» dira-t-il. L’année prochaine, il y aura 1000 étudiantes, affirme ce dernier, la qualité de l’eau à partir des forages de Beggaga est très mauvaise.
A. Maâchi

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable