Samedi 11 Juin 2005
Accueil | Edition du jour | Archives
Rechercher:   Recherche avancée
Actualités
Périscoop
Régions Centre
Régions Est
Régions Ouest
Sports
Femme magazine
Panorama
Pousse avec eux
Edition du jour
 
Culture
 
 
Nos archives en HTML
Nos archives en PDF
 

         Régions Centre
AKBIL
Les villageois préoccupés par l’hygiène publique

Des citoyens du village d’Aït-Hamsi, situé dans la commune d’Alkbil (daïra de Aïn-El-Hammam), ne cessent de s’élever, ces dernières années, contre la dégradation de leur cadre de vie et plus particulièrement le problème de déversement des eaux usées à ciel ouvert au sein du village qui continue de perdurer malgré maintes réclamations sur les dangers imminents que cela peut engendrer sur la santé et l’hygiène publiques. Suite...


BLIDA
Abondance et prix abordables des fruits et légumes

Les fruits d’importation ne sont plus prisés par le consommateur à Blida comme ce fut il y a quelques mois, l’abondance des fruits locaux cédés de surcroît à des prix à la portée de toutes les bourses ayant provoqué la satisfaction des consommateurs de la ville où les marchés sont inondés par toutes les variétés. Aux marchés Blida, Mouzaïa, El-Affroun et de Boufarik, le constat est le même. Une forte demande sur les fruits locaux est constatée. Suite...


DÉPARTEMENT DE TAMAZIGHT
Protestation des étudiants

Les esprits étaient surchauffés dans les couloirs du département de langue et culture amazighes. Les délégués étudiants et quelques membres du corps administratif ont failli en arriver aux mains, en l’absence de dialogue et de concertation pour une affaire de module, introduction à la linguistique arabe, devenu indésirable pour les étudiants, toutes années et filières confondues, qui ont observé ce mercredi une journée de protestation. Suite...


TIZI-OUZOU
Désavoué par ses camarades, le maire d’Aghrib contre-attaque

Le maire d’Aghrib, 30 kilomètres environ au nord-est de Tizi-Ouzou, qui a essuyé un désaveu du conseil de section local du FFS (voir notre article ci-dessous), réagit violemment en s’attaquant à quatre membres de l’APC parmi lesquels trois de ses adjoints et un simple élu accusés d’agissements nuisibles et malveillants et qui auraient fait l’objet de plusieurs rapports, adressés à qui de droit, et de réunions au niveau de la Fédération sans suite. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site