Jeudi 21 Juillet 2005
Accueil | Edition du jour | Archives
Rechercher:   Recherche avancée
Actualités
Périscoop
Régions Centre
Régions Est
Régions Ouest
Sports
Femme magazine
Panorama
Pousse avec eux
Edition du jour
 
Culture
 
 
Nos archives en HTML
Nos archives en PDF
 

         Actualités
HOLD-UP DE LA POSTE DE TÉBESSA
La victime était... le coupable !

Celui qui était censé être la principale victime de l’attaque à main armée, perpétrée dans la nuit de vendredi à samedi derniers contre la poste principale de Tébessa, s’est avéré être le principal... auteur du crime ! C’est ce que viennent de révéler les enquêteurs de la Sûreté de wilaya de Tébessa qui ont procédé mardi dernier à l’interpellation du receveur principal de cette poste. Suite...


ANNABA
Une jeune policière se suicide

Une jeune policière de 26 ans dépendant de la Sûreté de wilaya de Annaba s’est suicidée avant-hier, chez elle, à la cité Safsaf, en se tirant une balle dans la tête avec son arme de service. La jeune femme, qui totalise à peine deux ans de service au sein de cette institution, n’avait apparemment pas de problèmes particuliers et menait une vie tout à fait normale jusqu’au jour où elle a attenté à sa vie. Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances de cette mort tragique ainsi que le ou les raisons qui ont poussé la victime à commettre pareil acte.
M. Rahmani
Suite...


L'AMBASSADEUR DE LA RASD A ALGER
«Un génocide menace les populations des territoires occupés»

Lors de la conférence de presse qu’il a animée hier au siège de l’ambassade de la République arabe sahraouie démocratique (RASD), Mohamed Yesslem Baisset n’a pas manqué de dénoncer le silence de la communauté internationale et celui de l’Organisation des Nations unies devant «la répression, les interpellations et les tortures» que vit la population sahraouie des territoires occupés, depuis que le régime marocain a décidé d’étouffer le cri de ce peuple colonisé. Suite...


SUR-TAXATION ET PRODUCTION NATIONALE INFIME
Les amandes à 1 200 DA le kilo !

Fruits secs indispensables durant l’été, les amandes ont dépassé toutes les prévisions de hausse cette année. Elles ne sont cédées dans le marché du détail qu’entre 1 000 et 1 200 DA. Habitués à cette hausse «estivale», pâtissiers et ménages se disent, pour cette saison, scandalisés par ces prix . A titre comparatif, l’année dernière, les amandes étaient vendues entre 700 et 800 DA. Pourquoi alors ce pic ? Ce marché se dirige-t-il vers une surenchère annuelle ? Suite...


ORAN
Une canicule exceptionnelle

Les plages d’Oran connaissent un afflux particulier depuis quelques jours en raison de la canicule qui y sévit. En effet, bon nombre de familles préfèrent se rendre à la plage afin d’échapper au soleil de plomb qui écrase la ville. Les transporteurs publics profitent de cette situation pour imposer leurs prix, surtout après les heures du travail. Les chauffeurs de taxi proposent la place à 75 DA, alors que le prix fixé par la direction des transports est de 40 DA. Suite...


LES GROSSISTES EN ALIMENTATION GÉNÉRALE A L'ÉTAT
«Aidez-nous à nous organiser contre l’informel»

Animant hier, au Centre de presse d’ El Moudjahid, une rencontre sur «les marchés de gros des produits d’alimentation générale », des représentants de l’Union générale des commerçants et artisans algériens (UGCAA) ont appelé et l’opinion publique et l’État à les aider à s’organiser et mieux lutter contre l’ampleur du marché informel. En fait, ils demandent à l’État de leur vendre des lots de terrain pour la construction de regroupements de commerce de produits alimentaires. Suite...


LANCEMENT DU 1ER RÉSEAU MULTISERVICE (RMS) EN ALGÉRIE
Le défi de Smart Link

A quatre jours du lancement officiel du 1er réseau multiservice (RMS) en Algérie, le groupe Smart Link, une société innovatrice dans les solutions de télécommunications sans fil à haut débit, s’apprête à s’affirmer dans une technologie très avancée. Suite...


TIZI-OUZOU
Arrestation d’un important dealer

Une grosse quantité de drogue (8 à 10 kg), selon diverses sources, a été saisie mardi dernier en fin de journée dans un appartement d’un grossiste en stupéfiants de la Nouvelle Ville. Le dealer semble faire partie d’un vaste réseau national puisque ce sont des policiers dépêchés d’Alger qui ont encerclé le bâtiment où réside ce gros trafiquant pris la main dans le sac. Interrogés pour plus de précisions à ce sujet, les services de la Sûreté de wilaya n’ont rien voulu dévoiler prétextant le secret de l’instruction. L’affaire qui n’est pas close suit son cours visant toutes ses ramifications, déclarera le chef de la police judiciaire.
B. T.
Suite...


EXPOSITION DES DIFFÉRENTS SERVICES DE LA POLICE A ALGER
Plusieurs stands envahis par les jeunes

Comme chaque année, la célébration de la Journée de la police qui coïncide avec le 22 juillet, la Direction générale de la sûreté nationale organise, durant une semaine, des manifestations culturelles, sportives et autres expositions, et ce, à travers le territoire national. Hier, à la place de la Grande-Poste, sous un soleil de plomb, la Sûreté de wilaya d’Alger a présenté à travers plusieurs stands les différents services de la Sûreté nationale. Suite...


COUP DE FILET DES DOUANES
10 conteneurs en provenance de Marseille et Dubaï saisis

Les ramifications de la mafia des conteneurs s’étendent jusqu’au port de Marseille et même au-delà, a-t-on appris hier auprès des responsables des Douanes algériennes lors d’une conférence de presse tenue en marge d’une visite effectuée au port sec de Rouiba. Lors de cette rencontre avec la presse conduite par le directeur régional des douanes (Alger Est), en l’occurrence M. Regue Benameur, les journalistes nombreux ont découvert l’ampleur du trafic mis à nu par les Douanes algériennes. Suite...


LE COMPLEXE HYDRAULIQUE MAO SERA LIVRE EN 2008
Une bouffée d’oxygène pour Oran et Mostaganem

Avec des ressources hydriques particulièrement pauvres à l’instar du reste de l’ouest du pays, la région de Mostaganem attend la livraison des projets au programme pour pouvoir enfin bénéficier d’une distribution satisfaisante de la précieuse ressource. Le complexe MAO et le dessalement de l’eau de mer constituent la solution pour la satisfaction des besoins en eau des populations d’Oran et de Mostaganem. Suite...


«Aucun danger à consommer les eaux minérales IFRI et Fourat», affirme le ministère du Commerce

Le ministère du Commerce a annoncé hier que la consommation des eaux minérales de marque IFRI et Fourat, en vente à Annaba, ne comportait aucun risque. "Suite à la publication d'articles concernant le risque lié à la consommation des eaux minérales de marques Ifri et Fourat, commercialisées à Annaba, le ministère du Commerce tient à informer les consommateurs qu'il n'existe aucun danger à consommer ces boissons", dans un communiqué transmis à l'APS. Suite...


Communiqué du Comité Benchicou pour les libertés

Au 14e mois de sa détention, Mohamed Benchicou continue à fréquenter les tribunaux : pour la 27e fois depuis le 14 juin 2004, le directeur du Matin est extrait de sa cellule à El- Harach pour répondre de ses “méfaits” devant le juge d’appel dans pas moins de quatre procès en diffamation. Parmi les procès inscrits au rôle ce mercredi 20 juillet, l’affaire dite “Chakib Khelil”. Suite...


MOHAMED BENCHICOU
4 procès en appel renvoyés au 7 septembre

Mohamed Benchicou était, hier mercredi, encore au tribunal d’Alger où il devait s’expliquer” sur quatre écrits”. Quatre affaires que le tribunal devait donc juger en appel après que les avocats du quotidien Le Matin eurent fait appel à la suite des verdicts prononcés en avril 2005. Des verdicts d’emprisonnement assortis de fortes amendes. Il s’agit respectivement des affaires Le Matin- Chakib Khelil où Mohamed Benchicou et le journaliste Youcef Rezzoug avaient été condamnés à trois mois de prison ferme chacun. Suite...


Baroud d’honneur ou réelle prise de conscience

Visiblement pressé par ses élus, le président de l’APC de Béchar a tourné casaque et retiré la plainte qu’il avait lui-même déposée dans la précipitation à l’encontre des jeunes émeutiers de Béchar-Djedid, au début des évènements qui ont secoué la capitale de la Saoura la semaine dernière. Dans un communiqué rédigé à l’issue d’une réunion de l’assemblée tenue le 18 juillet et signé par les propres mains de M. Mekhloufi Lahcène, les élus déclarent que cette plainte sera retirée et que l’APC se désiste de tous les dommages provoqués lors de ces évènements tragiques. Suite...


BECHAR
Procès d’un deuxième groupe d’émeutiers

Le procès des 31 émeutiers de Béchar-Djedid s’est tenu ce mardi au tribunal des flagrants délits dans une ambiance électrique. Des centaines de citoyens sont venus suivre cet événement. Les familles et les amis des détenus ont passé toute la journée dehors à attendre le verdict. Ces jeunes ont été arrêtés durant les évènements qui se sont déroulés mardi, mercredi et jeudi derniers. Suite...


CE MONDE QUI BOUGE
Quand Tony Blair découvre l’islamisme
Par Hassane Zerrouky

En appelant à combattre l’islamisme, qualifié «d’idéologie du mal», Tony Blair paraît découvrir la réalité d’un extrémisme que son pays abrite depuis plus d’une vingtaine d’années. Mardi, il a rencontré les dirigeants de la communauté musulmane britannique pour les associer à sa lutte contre ce phénomène. Suite...


PROCÈS DU PRÉSIDENT DE L'APC DE CHABET-EL-AMEUR CONTRE "LE SOIR D'ALGÉRIE"
Notre chef de bureau de Boumerdès, Abachi L. acquitté

Dans le procès qui l’opposait au président de l’APC et trois élus de la commune de Chabet El-Ameur, qui a eu lieu hier au tribunal de Bordj-Menaïel, Abachi L., condamné le 11 janvier 2005 à deux mois de prison ferme par défaut et 2000 DA d’amende, a été acquitté. Notre chef de bureau a été condamné, rappelons-le, suite à une plainte pour diffamation introduite par ces élus. Le jugement établi, maître Belkaïd Sifi, défenseur de notre collègue, a introduit pour sa part une opposition. Suite...


INERTIE CHRONIQUE AU SOMMET
Nuage d’été ou réelle crise politique ?

Quinze mois après la reconduction de Abdelaziz Bouteflika à la tête du pays, l’État algérien est comme frappé d’une paralysie chronique. Ravagé par les luttes de clans, le pouvoir sombre dans une interminable quête d’équilibrisme avec son lot de querelles et de règlements de comptes. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site