Régions Centre : BOUIRA
Sit-in des 138 agents de sécurité du barrage Koudiate devant la cour


Comme prévu, les 138 agents de sécurité du barrage Koudiate-Asserdoune ont observé hier un sit-in devant la cour de Bouira. Après plus de trois heures d’attente, le procureur général a fini par recevoir une délégation composée de cinq agents. Et après avoir écouté leurs doléances et appris que ceux-ci réclamaient depuis plus de deux mois le PV de non-conciliation consigné lors des réunions entre les représentants des agents de sécurité et le responsable de l’ANB, le procureur a conseillé à la délégation de déposer plainte auprès du procureur de la République de Lakhdaria, lequel pourra convoquer l’inspecteur local du travail et exiger de lui ce document tant réclamé.
Selon les agents de sécurité, “c’est à partir de ce document que nous pourrons arracher nos droits et réintégrer nos postes”. Cela étant, ces agents promettent de saisir la justice dès ce lundi. “Avant la fin de la semaine, si les choses restent en l’état, nous irons directement voir le chef du gouvernement”, nous dira l’un de ces représentants, patriote à l’instar de plusieurs de ces collègues qui avaient participé à la lutte antiterroriste en perdant 33 de leurs camarades entre 1996 et 1998. Ils rappellent également : “L’attitude de quelques responsables vis-à-vis de notre problème. Nous, nous avons l’impression que l’Etat pour lequel nous avons tout donné nous considère comme des pestiférés.”
Y. Y.

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable