Jeudi 28 Juillet 2005
Accueil | Edition du jour | Archives
Rechercher:   Recherche avancée
Actualités
Périscoop
Régions Centre
Régions Est
Régions Ouest
Sports
Panorama
Pousse avec eux
Edition du jour
 
Culture
Le Soir Mobile
 
 
Nos archives en HTML
Nos archives en PDF
 

         Actualités
ODIEUX

Al Qaïda a tenu parole : elle a froidement assassiné nos deux diplomates. L’internationale du crime dirigée par Oussama Ben Laden n’en est pas à son premier forfait. Elle en a même commis de bien pires en horreur, mais celui-là nous touche plus que les autres. Il est dirigé contre la diplomatie algérienne, contre notre Etat et notre peuple. Il prouve encore une fois qu’il ne faut jamais prendre à la légère les menaces des terroristes et qu’il ne faut surtout pas espérer de leur part un quelconque sursaut d’humanité puisqu’ils sont dépourvus de la moindre émotion. Cette mécanique ne fonctionne que par une seule et unique logique : tuer, massacrer, installer la terreur. Suite...


EN BUTTE A L'ÉTRANGLEMENT FINANCIER
Tonic risque de licencier 2000 travailleurs

Le groupe Tonic Emballage risque de licencier, à terme, 1 500 travailleurs si l’actuelle situation d’étranglement financier qu’il vit depuis quelques mois continue de perdurer. En effet, cette entreprise, basée à Bou-Ismaïl et qui emploie quelque 4 000 travailleurs, vient récemment de procéder au licenciement de 500 personnes, dans le cadre d’un plan de sauvetage. Suite...


LUTTE CONTRE LA PETITE CRIMINALITÉ
Plusieurs affaires solutionnées à Alger

La lutte contre la petite criminalité s’intensifie dans la capitale. C’est le message clé qui ressort de la conférence de presse tenue hier au niveau du siège de la Sûreté de wilaya d’Alger sur plusieurs affaires liées à la petite délinquance et solutionnées par les différents services de la police judiciaire relevant de la Sûreté de wilaya d’Alger. A ce titre, on apprend que ces services ont arrêté un groupe d'individus pour vol qualifié, recel, vol par usage de la violence, enlèvement, coups et blessures. Suite...


EN VISITE AU BARRAGE DE TAKSEBT A TIZI-OUZOU
Sellal demande d’avancer les délais d’une année

Le ministre des Ressources en eau, M. Abdelmalek Sellal, a effectué mardi dernier une visite d’inspection des barrages de Taksebt et de Koudiet-Asserdoune situés respectivement dans les wilayas de Tizi-Ouzou et de Bouira. Pour le premier responsable du secteur de l’eau, le Koudiet-Asserdoune, deuxième plus grand barrage d’Algérie, sera mis en eau au mois d’octobre 2007. Suite...


RÉACTIONS
Condamnation unanime de la classe politique

MSP : «Un acte odieux»
«Nous avons usé de tous les moyens pour contribuer à la libération des deux diplomates, et ce, depuis la première heure ayant suivi leur kidnaping. C’est un acte odieux commis par des ravisseurs contre des diplomates. Ce sont des victimes du devoir. Le MSP réitère en cette circonstance ses positions à l’égard du terrorisme et contre toute forme de criminalité. »
Suite...


MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES
Une minute de silence à la mémoire des défunts

Il est 16 heures quand, le ministre des Affaires étrangères, accompagné du ministre délégué aux Affaires africaines et de l’ambassadeur d’Algérie à Tripoli, demande une minute de silence à tous les travailleurs de son département. Personnel qui avait commencé à rejoindre la cour du ministère une demi-heure avant la minute de silence. Par corps, et par petits groupes, ils échangent leurs sentiments, partagent leur ressentiment suite à la mort atroce de leurs deux collègues qu’ils vivent comme une double injustice. Suite...


BLIDA
L’ex-wali répond aux questions du procureur général

C’est un Bouricha exténué et claudiquant qui s’est présenté, hier, vers 11 heures, à la cour de Blida, pour répondre au questionnaire que lui a remis, lors de sa première présentation, le procureur général, M. Sahel Abdelhamid. L’ex-wali de Blida, qui est entré seul au parquet général, n’a été rejoint que quelques minutes plus tard par son défenseur, Me Amar Boutarek. Suite...


Communiqué de la présidence de la République

La présidence de la République a rendu public hier un communiqué suite à l'annonce de l'assassinat des deux diplomates algériens enlevés dernièrement à Baghdad. En voici le texte intégral: "L'inqualifiable forfait a été commis. Les preneurs d'otages ont lâchement assassiné nos deux représentants à Baghdad, Ali Belaroussi et Azzedine Belkadi, mettant ainsi à exécution leurs ignobles menaces malgré tous les appels et exhortations lancés de partout pour leur libération. Suite...


BEJAIA
Profond désarroi à Timezrit, village natal de Azzedine

L’information diffusée hier en milieu de journée par nombre de chaînes de télévision étrangères faisant état de l’exécution des deux diplomates algériens, Ali Belaroussi et Azzedine Belkadi, kidnappés le 21 juillet dernier par le groupe du chef d’Al Qaïda en Irak, Abou Moussab Al Zarquaoui, a plongé toute la région de Timezrit, village natal de Azzedine Belkadi, dans une profonde tristesse. Au chef-lieu de la commune de Timezrit, plus précisément à El- Had, situé à quelques encablures du village natal de Azzedine, c’est la consternation. Suite...


CHEZ LES BELKADI
“Azzedine était le deuxième diplomate de la famille”

L’exécution des deux diplomates algériens, Ali Belaroussi et Azzedine Belkadi annoncée hier vers 15 heures sur le site du groupe islamique que dirige Al Zarqaoui en Irak, a choqué des millions d’Algériens. La famille de Azzedine Belkadi, dont le père n’a pas cessé de prier pour que la paix revienne en Irak et que son fils soit libéré, ne voulait pas croire à cette nouvelle surtout qu’elle n’a reçu aucune information officielle des autorités algériennes. Suite...


APRÈS L'ANNONCE DE L'EXÉCUTION DES DEUX DIPLOMATES DÉTENUS EN IRAK
La famille Belaroussi refuse de croire à la nouvelle

Il est 15h 3min, la chaîne Al Jazira diffuse en «urgent» la nouvelle de l’exécution des deux diplomates algériens enlevés jeudi dernier à Baghdad par un groupe armé d’Al Qaïda. 15h 30min, le calme régnait toujours dans le quartier où habitait la famille Belaroussi. Seule une délégation de médecins qui avait visité déjà l’Irak en début de guerre accompagnée de cadres du ministère de l’Emploi et de la Solidarité enregistrait un entretien avec une chaîne de télévision arabe. Suite...


EXÉCUTION HIER DE NOS DEUX DIPLOMATES
Le message d’Al Qaïda

Le groupe terroriste d’Abou Mossaâb Al Zarqaoui lié à Al Qaïda a annoncé, hier mercredi, sur internet, l’exécution des deux diplomates algériens, Ali Belaroussi et Azzedine Belkadi, objets jeudi dernier d’un rapt à Baghdad. Les autorités algériennes, la semaine de leur détention durant, se sont gardées de, pour reprendre le chef du gouvernement Ouyahia, surenchérir sur leur cas. Suite...


CE MONDE QUI BOUGE
Illusion
Par Hassane Zerrouky

Face à l’islamisme, l’Egypte de Sadate, puis celle de Moubarak ont apporté des réponses faisant alterner la répression et la compromission, croyant ainsi le combattre sur son terrain : d’un côté, une répression tous azimuts des groupes les plus radicaux, de l’autre, une politique de religiosité accentuée. En toile de fond, une politique de fermeture du champ politique à la société civile porteuse des valeurs de modernité et de démocratie. Au final, l’islamisme est gagnant. Suite...


Al Qaïda exécute les deux diplomates algériens

«Le président de la mission diplomatique algérienne, Ali Belaroussi, et l’attaché diplomatique, Azzedine Belkadi, ont été tués». C’est ainsi que l’organisation d’Al Qaïda en Irak a annoncé hier, en début d’après-midi l’exécution des deux diplomates algériens enlevés à Baghdad jeudi dernier. Dans son communiqué, diffusé sur internet, le groupe du Jordanien Abou Mossaâb Al Zarqaoui précise que «la branche militaire de l’organisation d’Al Qaïda en Mésopotamie a procédé ce mercredi 27 juillet à l’application du verdict du tribunal islamique». Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site