Mardi 01 Mars 2005
Accueil | Edition du jour | Archives
Rechercher:   Recherche avancée
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Panorama
Edition du jour
 
Le Soir Mobile
 
 
Nos archives en HTML
Nos archives en PDF
 

         Périscoop
«Guéguerre» parlementaire

Rien ne va plus entre le président du Sénat et celui de l’APN, rapportent des sources parlementaires informées. Le froid, dû à des conflits de prérogatives, a pris une ampleur telle qu’un «rappel à l’ordre» de Bouteflika à Bensalah et Saïdani a été nécessaire, indique-t-on. L’actuel secrétaire général de la Chambre basse, qui jouit de la confiance de Saïdani alors que, dit-on, il ne s’entend pas avec Abdelkader Bensalah, jouerait un rôle de premier plan dans l’alimentation de cette «guéguerre». Suite...


Seul Ould Abbès…

Seul le ministre de la Solidarité nationale, Djamel Ould Abbès, a daigné se rendre à la veillée funèbre, mardi soir, de Hachemi Chérif, parmi les “officiels” algériens. Ould Abbès était également porteur d’une lettre de Bouteflika, remise à la famille du défunt. A l’enterrement, non plus, il n’y avait pas foule parmi ces mêmes “officiels”, seul le DGSN, Ali Tounsi, et Yahia Guidoum y ont assisté. No comment. Suite...


Djaâboub veut plus d’argent...

Le ministre du Commerce n’est visiblement pas content de la répartition du budget alloué au second plan de relance. El Hachemi Djaâboub ne comprend toujours pas pourquoi sur les55 milliards de dollars mobilisés par Bouteflika, son secteur n’en a reçu que 2 milliards de dinars. Le successeur de Boukrouh ne compte pas s’en contenter puisqu’il saisira qui de droit pour espérer voir sa cagnotte augmenter. Suite...


AMEL WAHBI DEVRA ATTENDRE

Le procès en diffamation, opposant la chanteuse Amel Wahbi à l’éditeur français et l’auteur du livre Bouteflika une imposture algérienne, a été reporté de 56 semaines. Le tribunal correctionnel de Paris qui devait traiter le dossier le 9 juillet dernier en a décidé ainsi, après que la défense de Mohamed Benchicou eut justifié l’absence du journaliste condamné à deux ans de prison ferme. Les droits de la défense étant sacrés, le procès a été renvoyé à septembre 2006. Suite...


LA DÉMARCHE DE SELLAL

Le ministre des Ressources en eau a mis à profit sa visite de travail dans la wilaya de Ouargla pour rencontrer les notables de cette région. Abdelmalek Sellal, qui s’est présenté à cette rencontre en qualité d’«envoyé spécial du président», a demandé à ses interlocuteurs d’être des «intermédiaires» entre les citoyens et les autorités locales. Une initiative qui résulterait des derniers évènements qu’a connus le sud du pays, explique-t-on. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site