Périscoop : QUAND TOU MÉPRISE LA PRESSE

Invités à couvrir le déplacement du ministre de la Santé dans la wilaya de Tizi-Ouzou, les journalistes qui se sont présentés jeudi à 6h30 à la résidence d’Etat Club-des-Pins, où était fixé le départ du cortège ministériel, ont dû attendre pendant près de 20 minutes l’arrivée du ministre avant de rentrer… chez eux. Sur place, pas un seul responsable n’était présent pour les orienter. Pis encore, aucun moyen de transport n’a été mis à leur disposition pour accomplir convenablement leur mission comme cela a toujours été le cas avec les autres départements dans ce genre de sortie.

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable