Samedi 20 Aout 2005
Accueil | Edition du jour | Archives
Rechercher:   Recherche avancée
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Panorama
Edition du jour
 
Culture
 
 
Nos archives en HTML
Nos archives en PDF
 

         Périscoop
UN JOUR DANS LE MONDE
Cindy, la conscience de l’Amérique
Par Maâmar FARAH
[email protected]

Elle est toujours là, aux portes de ton ranch, la tête haute, les yeux pleins de larmes, mais aussi de cette détermination qui n’appartient qu’aux fières Californiennes. Elle est là, sous ton balcon, entourée d’autres braves Américains qui refusent ta sale guerre. Suite...


Mauvais point pour le DG de la Cnac

“Où est le mécanisme de suivi de réinsertion des chômeurs en fin de droit d’allocations?”. Telle a été la question posée par le ministre du Travail et de la Sécurité sociale au nouveau DG de la Cnac. Très vite, il s’emporte : “Cela fait 8 mois que j’ai donné instruction pour son installation”. Et Louh de s’exclamer : “Assistez-vous aux réunions ou pas !” Suite...


Coup de gueule de Louh

“Nul n’est au-dessus de la loi. Il faut respecter les lois de la République”, telle a été la réponse de Tayeb Louh au nouveau DG de la Cnac qui faisait état des contraintes des banques.“Il y a une justice dans ce pays. Faites-moi des rapports et un suivi détaillé, je m’occuperai du reste”, s’est-il emporté. Suite...


A quand l’enquête ?

Après le maire de Chelghoum-Laïd, c’est autour de celui de Ferdjioua d’être suspendu par décision du wali de Mila. Une décision que le maire n’a pu supporter. Hospitalisé durant deux jours, il décéda ce jeudi. Les interrogations surgissent. Qu’attend le ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales pour dépêcher une commission d’enquête au niveau de la wilaya de Mila ? Cette commission est très attendue par les populations des deux daïras concernées. Suite...


“La visite de Bouteflika avant, la paie après”

C’est en ces termes que le directeur d’une institution aurait répondu à un groupe d’artistes qui demandaient en contrepartie d’un spectacle qu’ils ont monté dans le passé au profit de cette dernière. “Je dois garder cet argent pour la visite du président en guise de précaution. Après le 20 août, s’il en reste, vous serez régularisés”. Complètement déboussolés, nos trois artistes quittèrent les lieux le cœur serré et les yeux contemplant la pile de chèques dûment signés sur le bureau. Suite...


QUAND TOU MÉPRISE LA PRESSE

Invités à couvrir le déplacement du ministre de la Santé dans la wilaya de Tizi-Ouzou, les journalistes qui se sont présentés jeudi à 6h30 à la résidence d’Etat Club-des-Pins, où était fixé le départ du cortège ministériel, ont dû attendre pendant près de 20 minutes l’arrivée du ministre avant de rentrer… chez eux. Sur place, pas un seul responsable n’était présent pour les orienter. Pis encore, aucun moyen de transport n’a été mis à leur disposition pour accomplir convenablement leur mission comme cela a toujours été le cas avec les autres départements dans ce genre de sortie. Suite...


UN TERRAIN ET DES INTERROGATIONS

Un homme d’affaires résidant dans la capitale a accaparé un terrain industriel à Blida d’une superficie de 1487 ha au prix de 5000 DA le m2, alors que sa valeur est estimée à 10.000 DA. Au-delà du fait qu’il est assez troublant qu’il ait pu obtenir ce terrain en un temps record, il l’a déjà mis en vente, raconte-t-on. A tout le monde, il raconte qu’il ne risque rien puisqu’il affirme qu’il est un proche du président. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site