Samedi 27 Aout 2005
Accueil | Edition du jour | Archives
Rechercher:   Recherche avancée
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Panorama
Edition du jour
 
Culture
Économie
Monde
 
 
Nos archives en HTML
Nos archives en PDF
 

         Actualités
TARIK IBN ZIAD (AIN-DEFLA)
Découverte d’un cadavre

C’est sur la rive de l’oued Issir, non loin de Tighzir, un douar de la localité d’Aghbal à environ 20 km à l’est de Tarik-Ibn-Ziad à l’extrême sud-est de Aïn-Defla, qu’a été découvert le corps d’un vieil homme, en état de décomposition avancé et portant des traces de blessures causées par des chacals ou des hyènes, semble-t-il, selon des sources hospitalières de Khemis-Miliana où le cadavre a été déposé à la morgue. Suite...


OULED AISSA
Un terroriste abattu

Les éléments de l’Armée nationale populaire (ANP) en embuscade, à l’aube jeudi dernier, dans la commune de Ouled Aïssa (wilaya de Boumerdès) ont abattu un terroriste du GSPC. Lors de la même embuscade, les forces de l’ordre ont récupéré un fusil d’assaut de type Kalachnikov. Selon nos informations, le terroriste a été identifié comme étant un certain Madjid Djillali, âgé d’une trentaine d’années et aurait rejoint le mouvement terroriste du GSPC il y a 4 ans.
L. A.
Suite...


BOUIRA
Quatre morts et un blessé sur la RN 5 en deux jours

Dans la journée du mercredi dernier, un terrible accident de circulation s’est produit sur la RN5 au niveau de la localité de Taourirt entre un véhicule léger de marque Peugeot 405 immatriculé dans la wilaya de Batna et un camion qui roulait en sens inverse, la violence du choc a provoqué la mort sur le coup des quatre occupants de la voiture alors que le camionneur s’en est sorti avec des blessures légères. Selon des témoins, la collision a été causée par l’excès de vitesse. Suite...


BOUGARA (BLIDA)
Les citoyens bloquent la route

Les citoyens du douar Laâbaziz, à 3 kilomètres au nord de Bougara sur la route de Sidi- Moussa, ont bloqué mercredi dernier, la route en signe de protestation contre la malvie qui prévaut dans leur village. En effet, les 300 personnes qui sont sorties à la rue pour crier leur ras-le-bol avaient demandé aux autorités locales, présentes sur les lieux, l’amélioration de leurs conditions de vie et ce, par la mise en place de l’éclairage public, le bitumage des ruelles ainsi que la création d’emplois pour les jeunes désœuvrés entre autres. Suite...


Le tour du monde à pied sous le slogan “La paix pour les enfants”

Il s’appelle Jean Beliveau et il est de nationalité canadienne. Il vient de fêter ses 50 ans, bouclés à Tizi- Ouzou, ce 18 août 2005 où il a fait escale et 5 ans se sont écoulés depuis le début de son aventure qu’il entama depuis Montréal. Suite...


KHENCHELA
Un émir du GSPC abattu

Deux terroristes du GSPC, dont un émir ont été éliminés mardi dernier à Khenchela. L’opération menée par les services de sécurité, intervient suite à des informations recueillies auprès d’un terroriste qui s’est repenti tout récemment. Les cadavres des deux terroristes abattus ont été déposés à la morgue de l’hôpital de Chechar au sud de Khenchela. Suite...


AG DE L'ASSOCIATION GÉNÉRALE DES ENTREPRENEURS ALGÉRIENS (AGEA)
Caution à la charte pour la paix

Réunis jeudi dernier en assemblée générale extraordinaire, les membres de l’association générale des entrepreneurs algériens (AGEA) ont décidé à l’unanimité de cautionner «le projet de charte pour la paix et la réconciliation nationale » tel que proposé par le chef de l’Etat Abdelaziz Bouteflika. Suite...


RÉVISION DES LISTES ÉLECTORALES
Un dernier jour mouvementé

L’inscription aux listes électorales en prévision du prochain référendum a battu son plein au cours de la journée de mercredi dernier. Ainsi, en ce 24 août 2005, nombreuses ont été les personnes à se rendre aux APC afin de se conformer aux formalités nécessaires. Suite...


REDRESSEURS DU FLN
“Belkhadem doit s’engager par écrit”

Les membres de la cellule de crise installée le 2 février dernier rencontrent, aujourd’hui à 14h30, le secrétaire général du FLN Abdelaziz Belkhadem au siège du parti. Des engagements par écrit sont exigés de la part des redresseurs pour mettre fin à leur mouvement de dissidence qui s’est élargi pour atteindre quarante-cinq wilayas du pays. Suite...


Mohamed Benchicou est un détenu d’opinion

Ce qui est depuis le 14/06/2004, jour funeste pour la liberté de la presse, un truisme pour l’opinion algérienne et des ONG internationales dont la crédibilité et l’indépendance ne sauraient être mises en doute, prend l’allure d’un aveu officiel dans la bouche du chef d’un parti de l’alliance présidentielle. Suite...


MOUVEMENT DU SUD POUR LA JUSTICE
Pour la réconciliation et la libération de Benchicou

Le Mouvement du Sud pour la justice (MSJ) a rendu public un communiqué dans lequel il se félicite de la célébration du premier anniversaire de la création du mouvement qui englobe quelque 14 wilayas du Grand Sud du pays. Le MSJ se félicite ainsi de son jeune parcours militant et politique. Suite...


LARBI BELKHEIR LE CONFIRME AU JOURNAL "LE MONDE"
“J’irai à Rabat”

Larbi Belkheir, ancien chef de cabinet de Abdelaziz Bouteflika, nommé récemment ambassadeur d’Algérie au Maroc, est sorti mercredi dernier de son mutisme via le journal français Le Monde. Le général à la retraite a confirmé à ce quotidien, dans un article paru jeudi, qu’il a accepté cette nouvelle «mission» d’ordre diplomatique et qu’il rejoindrait son poste d’ambassadeur à Rabat «probablement en octobre». Suite...


LES ISLAMISTES ET LA CHARTE POUR LA RÉCONCILIATION NATIONALE
L’espoir nourri d’une amnistie générale

Le projet de charte pour la paix et la réconciliation nationale semble diviser le camp des islamistes, particulièrement ceux qui observent une trêve. Alors que des émirs ont publiquement exprimé leur soutien à l’initiative du président à l’instar de Madani Mezrag, chef de l’Armée islamique du salut, nourrissant ainsi l’espoir d’une future amnistie générale, d’autres ont affiché leur scepticisme quant à la réussite de cette démarche présidentielle qui «les exclurait de la scène politique nationale». Suite...


BOUTEFLIKA A PARTIR DE SÉTIF
“Pas d’amnistie générale !”

“Non, il n’y aura pas d’amnistie générale ! Que cela soit bien clair.” Tranchait jeudi dernier Abdelaziz Bouteflika à propos de son projet de charte pour la paix et la réconciliation à partir de Sétif, seconde étape de sa tournée de campagne électorale pour le référendum du 29 septembre. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site