Sports : HANDBALL
27e CHAMPIONNAT D'AFRIQUE DES CLUBS CHAMPIONS (ABIDJAN DU 9 AU 18 SEPTEMBRE 2005)
Le MC Alger pour un 8e sacre


De nouveau, Abidjan, la capitale de la Côte d’Ivoire vient à la rescousse de la Confédération africaine de handball, (CAHB) pour accueillir, du 9 au 18 de ce mois, les artistes de la petite balle africaine en vue de la 27e édition des Championnats d’Afrique des clubs champions, messieurs et dames.

Ouahid Karimi - Alger (Le Soir) - Devant l’organiser, notre pays s’est désisté en dernière minute prétextant avoir abrité le dernier Championnat d'Afrique de basket-ball. Pour le patron de la CAHB, Christophe Yapo, intervenant lors de la conférence de presse tenue mercredi dernier à l'hôtel Ivoire d’Abidjan, son instance s'est vu contrainte de sauver la manifestation en se rabattant sur la Côte d'Ivoire vu le désistement de l’Algérie. En l’absence d’autre pays organisateur, c’est la Côte-d’Ivoire, pays siège de la CAHB qui doit l’abriter. La Fédération ivoirienne de handball (FIHB), sous la présidence de Ouattara Brahima, se dit prête à relever le défi. En outre, cette édition pourra être la dernière à se disputer en forme de tournoi, du fait qu`à partir de 2006, elle passera en système de Ligue, Pour encourager les amoureux de la petite balle à venir du début à la fin de la compétition, la CAHB va choisir pour l'ouverture, des matches chocs pour que les spectateurs soient toujours présents. Sur le plan compétitif, les messieurs se lanceront comme d’habitude dans d’âpres confrontations où le Mouloudia d’Alger tentera d’être bien présent pour conserver son trophée raflé avec panache au Maroc en 2004. Aussi, le duo Belhocine-Zeguili a entamé la préparation de son sept dès le 20 juillet dernier à Alger pour la poursuivre en Hongrie, du 17 août au 1er septembre courant. Là, les Mouloudéens ont disputé et remporté un tournoi international face à des équipes de club de première division. Du côté de l’effectif, Hichem Boudrali, le keeper Kerbouche Samir de l’US Biskra ainsi que Bouabderrezaki Mohamed (ex-TRB Bab-El-Oued) ont remplacé Filah Belkacem et Biloum El-Hadi, partis respectivement à Paris et Chambéry (D1 française). La délégation du MC Alger quittera Alger, aujourd’hui pour rallier Abidjan via Tunis. En évoquant cette dernière ville, il faut rappeler que le MC Alger y sera le 10 octobre prochain pour affronter le Club Africain en Super Coupe d’Afrique “Babacar Fall” et le 17 du même mois à Alger, ce sera le match retour. Retour. A Abidjan, les camarades de Akchiche auront pour adversaires une dizaine de formations qui ont déjà confirmé leur participation. Il s’agit des Ivoiriens du Red Star et de la Société Omnisports de l’Armée (SOA), des Angolais de l`équipe militaire de Primeiro de Agosto, des Camerounais du Minuh et du FA Police, des Congolais de l’Avenir du Rail, des Egyptiens du Zamalek, des Tunisiens de l’ES Tunis, des autres démocrates Congolais du Handball Club BCC. A la lecture du palmarès de cette compétition, il faut mettre en exergue la difficulté qu’ont les Algériens à s’y imposer régulièrement. Zoom. Le NADIT Alger (1982 en Côte d’Ivoire) et l’ex- MP Alger (1983 au Congo Brazaville) seront imités, quelques années après, à partir de la 17e édition de 1995 au Bénin, par le MM Batna. A partir de là, seul le MC Alger honorera notre pays durant quatre éditions de suite (1997, 1998, 1999 et 2000) puis en 2003 et en 2004 au Bénin qui, décidément, porte chance aux Algériens. En parallèle, les dames seront de la fête avec une dizaine d’équipes qui feront l’impossible pour décrocher la coupe que détient Petro Athletico d’Angola. Contrairement à la précédente édition, ni le MC Alger ni la JS Ouzellaguen ne seront de la partie pour diverses raisons. Pour les autres participantes, l`Angola se fera représenter par Petro Atletico de Luanda qui revient après trois années d’absence. Les Angolaises sont les détentrices du trophée continental et celui de la Super Coupe d’Afrique “Babacar Fall”. Il y aura probablement les Ivoiriennes du Rombo Sport et de l'Africa Poste Plus, les Camerounaises du TKC (Cameroun), les Congolaises de l’Inter Club, les Nigérianes de Imo Grasshoppers et d’Abia Valiants ainsi que les démocrates Congolaises de Evabuka.
O.K.

Délégation du MCA
Hellal Samir, Kerbouche Samir, Ketir Abderrahmane, Loukil Abdelghani, Hammad Abderrezzak, Rebahi Mohamed, Toum Hamza, Akchiche Yazis, Bourenane Saïd, Chahbour Amar, Graïche Rabah, Hasni Achour, Yahia Sid-Ali, Boudrali Hichem, Bouabderrezaki Mohamed, Zarabi Adel, Zeghdoud Toufik. DTS : Belhocine Djaâfar Entraîneur : Zeguili Reda Kiné : Kheddali Azedine Médecin : Ouardane Djamel

Impressions
REDA ZEGUILI (ENTR. DU MCA)
“Nous seront représentatifs”

“Cette compétition entre dans les objectifs tracés par le club. La préparation s’est déroulée à Alger et en Hongrie où nous avons disputé un intéressant tournoi international L’ambiance est formidable au sein des joueurs qui affichent une ferme détermination à se surpasser. Malgré le manque de compétition officielle, les joueurs sauront relever le défi. Nous partons dans une ville que nous connaissons assez bien. Les formations continentales ont fait des progrès et nous les prendrons très au sérieux. Pour ce rendez-vous ivoirien, le staff reste optimiste et gérera la compétition, match par match. La compétition sera dure, éprouvante. Mais nous avons des possibilités pour être représentatifs”.

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable