Lundi 19 Septembre 2005
Accueil | Edition du jour | Archives
Rechercher:   Recherche avancée
Actualités
Périscoop
Régions Centre
Régions Est
Régions Ouest
Sports
Femme magazine
Panorama
Pousse avec eux
Edition du jour
 
Le Soir Mobile
 
 
Nos archives en HTML
Nos archives en PDF
 

         Actualités
BOUMERDES
Un enseignant tue son directeur devant les élèves

La localité montagneuse de Timezrit, dans la daïra des Issers, a vécu, ce samedi, une tragédie qui a coûté la vie au directeur de l’école primaire du village de Ouled-Ziane. B. Ahmed, père de quatre enfants et âgé de 47 ans, a été tué dans la cour de l’établissement par T. Youcef, 38 ans, enseignant dans le même établissement et père de famille également. Le drame s’est déroulé à 10 heures devant des élèves et des enseignants ahuris. Suite...


AIGLE AZUR
Offre promotionnelle pour le mois de Ramadhan

La compagnie aérienne Aigle Azur a annoncé, hier, par la voix de son Pdg une réduction des tarifs, au départ des aéroports nationaux, pour la période du Ramadhan. «Nous avons constaté que nos concitoyens se déplacent de plus en plus entre les deux rives de la Méditerranée durant la période du mois sacré du Ramadhan. Suite...


APRÈS UN INVESTISSEMENT DE 4 400 MILLIONS DE DINARS
Les enfûteurs face au monopole de Naftal

Les onze enfûteurs de gaz risquent de fermer boutique à cause de «la pression exercée par Naftal pour l’approvisionnement et l’utilisation des bouteilles». Sur les 46 opérateurs agréés, ils sont les seuls à avoir franchi le pas d’investir près de 400 millions de dinars. Aujourd’hui, ils font face au «monopole » de l’opérateur national durant une période jugée critique pour les consommateurs, en considérant l’hiver et le mois de Ramadhan. C’est ce qui ressort d’une réunion des ces opérateurs tenue, hier, à Oued-Smar. Suite...


ALGÉRIE TELECOM ET ORASCOM TELECOM AFFUTENT LEURS ARMES
La bataille du fixe a commencé

L’opérateur historique de la téléphonie fixe Algérie Télécom (A T) anticipe et refuse de subir «ce qu’ont subi nos collègues de la téléphonie mobile Mobilis». La conférence de presse animée avant-hier par les responsables d’Algérie Télécom, lors de laquelle il a été annoncé le lancement de plusieurs produits dont des réductions tant sur le réseau domestique qu’international, augure d’un chamboulement important dans ce secteur. Suite...


MEFTAH (BLIDA)
La gendarmerie traque les fabricants clandestins de tabac et les voleurs de motopompes

C’est à haï El-Bor dans la commune de Meftah à 40 kilomètres à l’est de Blida que la Gendarmerie nationale, sous la conduite du lieutenant-colonel, M. Derkaoui, commandant du groupement de la wilaya de Blida, a effectué, en fin de semaine, une opération de ratissage dans le but d’arrêter des trafiquants de voitures, de fabricants clandestins de tabac, des voleurs de motopompes et autres individus recherchés qui sévissent dans ce quartier. Suite...


AFFAIRE DE L'EX-WALI DE BLIDA
Bouricha aujourd’hui devant le procureur général

Après une trêve qui a duré le temps des congés, Bouricha Mohamed, ex-wali de Blida, comparaîtra de nouveau aujourd’hui et pour la quatrième fois, devant le procureur général de Blida pour répondre aux différentes questions sur les affaires liées au foncier, apprend-on de sources généralement bien informées. Suite...


SÉTIF
Les habitants protestent à Mezloug

Les habitants de la commune de Mezloug, localité située à 11 kilomètres au sud du chef-lieu de wilaya, ont vivement protesté, hier, contre le manque d’eau que vit depuis des années cette bourgade. Les protestataires ont bloqué la RN28, reliant Sétif à M’sila et Biskra, pendant plus de six heures. Suite...


HAUT CONSEIL DE LA LANGUE ARABE
Conférence sur la paix dans la société algérienne

A l’initiative du Haut Conseil de la langue arabe, une conférence a été animée hier au centre international de presse par M. Mohamed Arezki Ferrad sous le thème “La paix dans la société algérienne”. Suite...


TIZI-OUZOU/RASSEMBLEMENT DE LA COMMUNAUTÉ UNIVERSITAIRE
“Bouteflika n’est pas le bienvenu”

Les étudiants de l’université projettent d’organiser un rassemblement “pacifique” dans l’enceinte universitaire pour s’opposer à la visite qu’effectuera aujourd’hui le président de la République dans la wilaya de Tizi-Ouzou. L’information a circulé, hier, lors d’un meeting initié par le Comité d’étudiants pour la justice et la vérité devant la bibliothèque centrale du campus de Hasnaoua pour dire “non à la charte de la honte” et “non à l’humiliation de la Kabylie”. Suite...


BOUTEFLIKA A TIZI-OUZOU
Une visite et des conjectures

Il y a six ans, presque jour pour jour, le mois d’août 1999, la ville de Tizi-Ouzou accueillait Bouteflika, fraîchement élu à la présidence de la République qui faisait campagne pour le vote référendaire pour la concorde civile. Comme en 1999, la visite d’aujourd’hui, 19 septembre 2005, du président de la République à Tizi-Ouzou pour les mêmes raisons de campagne électorale, mais cette fois, en faveur du “oui” pour le projet de charte pour la paix et la réconciliation nationale, est précédée d’une profusion d’effets d’annonce, favorables et optimistes à l’égard de la Kabylie. Suite...


DÉCLARATION DES ASSOCIATIONS DES FEMMES
Rejet de l’impunité

Le 29 septembre, les Algériennes et les Algériens sont encore une fois de plus appelés à se prononcer sur la charte dite “pour la paix et la réconciliation”. Nous, militantes pour la démocratie et résolument pacifistes, dénonçons énergiquement le caractère antidémocratique du projet de charte dit pour “la paix et la réconciliation”. Ladite charte consacre définitivement et sans débats contradictoires l'impunité des terroristes assassins sans disqualifier l'islamisme politique, elle absout les coupables et accorde au président les pleins pouvoirs pour d'autres étapes non avouées. Suite...


MME FLICI A JIJEL
Les ONG internationales à l’index

La présidente de l’Organisation nationale des victimes du terrorisme (ONVT) Mme Flici, a épinglé les organisations internationales des droits de l’homme hier (dimanche), au cours d’un meeting organisé à la salle du cinéma Hamlil de Jijel. Elle a critiqué ouvertement les rapports de ces ONG, en remettant en cause leur sincérité sur le traitement impartial de la question algérienne, mettant sur un même pied d’égalité le bourreau et sa victime. Suite...


CAMPAGNE POUR LE REFERENDUM
Transport gratuit le 29 septembre

Les représentants syndicaux des transporteurs privés, réunis hier à l’hôtel Er Riyadh (Sidi Fredj), sous l’égide du ministre des Transports, Mohamed Maghlaoui, ont appelé leurs adhérents à transporter gratuitement les citoyens allant voter le 29 septembre prochain lors du référendum sur la charte pour la paix et la réconciliation nationale. Suite...


AIN-DEFLA/RÉCONCILIATION
Au lieu de Abdelaziz Belkhadem... Khoudri Mahmoud

Beaucoup de citoyens ont rempli les bus dès 6h30 du matin pour assister au meeting pour la réconciliation nationale tenu dans la salle omnisports de Aïn- Defla et que devait animer le secrétaire général du FLN Abdelaziz Belkhadem, qui, a-t-on dit, a été appelé à remplir une mission à l’extérieur du pays, mais que le ministre de l’Industrie Mahmoud Khoudri a remplacé. Suite...


BOUIRA
Des jeunes s’en prennent aux fourgons

Exaspérés par tant de zèle affiché par l’administration au point où pas un fourgon, même assurant les lignes locales entre villages, n’est épargné par la réquisition pour le transport de gens vers Tizi. Des dizaines de jeunes rassemblés au niveau du carrefour d’Ahnif, couramment appelé Maillot-Gare, sur la RN5 ont arrosé de pierres plusieurs fourgons et bus. Suite...


RECENSEMENT DES VICTIMES DE LA "TRAGÉDIE NATIONALE"
Un fichier national avant le 31 mars prochain

«Un fichier national répertoriant toutes les victimes de la tragédie nationale est en cours d’élaboration par les services du ministère de l’Emploi et de la Solidarité en concertation avec d’autres institutions de l’Etat». C’est ce qu’a déclaré Djamel Ould Abbès, ministre de l’Emploi et de la Solidarité nationale, lors d’une conférence de presse tenue hier au siège de son département. Suite...


Pour mémoire

«Nous rappelons... à ceux dont la conscience est encore vive, qu’ils n’ont pas d’autre choix que de reconnaître qu’ils ont commis des fautes à l’encontre du peuple algérien.... Ils n’ont pas d’autre choix que de reconnaître qu’ils ont torturé, tué... qu’ils ont voulu anéantir l’identité algérienne. Cette loi relève d’une cécité mentale confinant au négationnisme et au révisionnisme.»
A. Bouteflika, Sétif août 2005
Suite...


CAMPAGNE POUR LE OUI A LA CHARTE
Messahel sillonne l’Hexagone
De notre bureau de Paris, Khedidja Baba-Ahmed

«Votez massivement. Il faut que Paris détienne le record en taux de participation et en pourcentage de oui pour le projet de charte pour la paix et la réconciliation nationale». C’était, entre autres, l’appel lancé samedi, en début de meeting, à partir d’une tribune du consulat de Bobigny qui abritait la première grande rencontre parisienne, organisée par les autorités. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site