Mercredi 28 Septembre 2005
Accueil | Edition du jour | Archives
Rechercher:   Recherche avancée
Actualités
Périscoop
Régions Centre
Régions Est
Régions Ouest
Sports
Panorama
Pousse avec eux
Edition du jour
 
Le Soir Retraite
Le Soir Auto
 
 
Nos archives en HTML
Nos archives en PDF
 

         Actualités
PARTENARIAT ALGERO- AMERICAIN
Une vingtaine d’ONG en formation

Une vingtaine d‘associations nationales et d’organisations non gouvernementales algériennes participent, depuis hier, à un atelier de formation sur la planification stratégique qui se tient à l’hôtel Riad à Alger. Cette formation, assurée par des experts égyptiens et tunisiens, est initiée par le programme présidentiel américain Middle East Partnership Initiative (MEPI). Suite...


CONSEIL NATIONAL DU SNTE
“Nous sommes lésés”

Réuni en conseil national, le bureau du Syndicat national des travailleurs de l’éducation (SNTE) est sorti de sa réserve pour dénoncer certaines irrégularités qu’il juge en violation de la réglementation. Bien qu’il (le syndicat) soit agréé par le ministère du Travail et dont la décision de jugement du tribunal de Sidi- M’hamed a confirmé la légitimité du bureau présidé par Abdelkrim Boudjenah, qui se trouve malheureusement, sans siège et sans détachement pour son personnel, selon le porte-parole de ce syndicat national autonome. Suite...


LA TRANSPLANTATION RÉNALE A PARTIR D'UN CADAVRE
“On n’est pas prêts pour l’aventure”

“Il faut un service d’urgence crédible, suffisamment équipé et des moyens matériels en adéquation pour se lancer dans l’aventure de la transplantation à partir de rein de cadavre”, a précisé le Pr H. Chaouche du CHU Mustapha d’Alger lors de son intervention à la journée d’étude sur la greffe rénale organisée par le ministère de la Santé et de la Réforme hospitalière. Une remarque qui n’était pas du goût de Amar Tou qui insistait pour sa part sur la disponibilité des moyens, notamment financiers. Suite...


VENTE SUR PLAN DE LOGEMENTS
Gare à la promotion immobilière au noir !

Peu utilisée et non recommandée, il y a de cela quelques années, la vente sur plan de logements connaît un grand boom. C’est ce que nous a indiqué, hier, à El-Aurassi, le directeur général du Fonds de garantie et de caution mutuelle de la promotion immobilière (FGCMPI), Dahel Mouloud, en marge de l’assemblée générale de cette institution. Pour protéger les acquéreurs d’éventuels risques, un dispositif législatif a été mis en place depuis plusieurs années. C’est dans ce cadre que le FGCMPI a été créé. Suite...


LA PROTESTATION DES MAGISTRATS DE LA COUR DES COMPTES EMPÊCHÉE
Le bras de fer se durcit

La Cour des comptes, qui contrôle a posteriori les finances de l’Etat, des collectivités territoriales et des établissements publics, donne l’image d’une institution en difficulté pour asseoir son autorité et constituer un outil d’information et d’aide à la décision pour les pouvoirs publics. Suite...


FINANCEMENT DE LA PME
Vers la spécialisation d'une banque ?

Les banques ne récupèrent, au maximum, que 15 à 20% de créances contentieuses dans le cadre de l'octroi de crédits aux entreprises dont les petites et moyennes entreprises (PME). Un coût élevé des défaillances de paiement selon le fraîchement élu président de l'Association des banques et établissements financiers (Abef), Ammar Daoudi. Suite...


COMMUNIQUE DU FFS
“Abus d’autorité”

“Le Front des forces socialistes dénonce énergiquement l’arrestation arbitraire par la police de Bordj-Bou-Arréridj, dans la nuit de lundi à mardi 27 septembre 2005, de trois de ses militants : Bouguerra Abdellah, Feratsa Abdelwahab et Chelligua Farid, alors qu’ils sortaient du local du FFS avec des affiches appelant au boycott du scrutin référendaire prochain. Le FFS dénonce et condamne également et solidairement l’arrestation des militants du MDS à Alger et à Annaba pour les mêmes motifs. Ces abus d’autorité ne visent qu’à faire taire toutes les voix qui apportent une contradiction dans cette campagne à pensée et à sens uniques. Non satisfait d’avoir paralysé le développement normal du pays et d’accaparer le monopole de l’information (télévision, radio, presse écrite) et les lieux de meetings, le pouvoir cherche à bâillonner toute expression contraire qui s’oppose à lui ou qui propose une véritable alternative démocratique.” Suite...


REJET DU REFERENDUM DU 29 SEPTEMBRE
Un membre du conseil national du MDS interpellé

“Ouvrez les médias lourds, rendez-nous la télévision, nous vous donnerons nos tracts !!!” C’est en paraphrasant le chahid Larbi Ben M’hidi que la direction du Mouvement démocratique et social MDS apostrophe le pouvoir suite à l‘interpellation d’un membre du conseil national du parti de feu Hachemi Chérif. Suite...


SOUTIEN A LA CHARTE POUR LA PAIX ET LA RECONCILIATION
La fondation du 8 Mai 45 se démarque

Dans une note interne transmise cette semaine à l’ensemble de ses membres, la fondation du 8 Mai 45 leur recommande de ne prendre aucune décision d’ordre “politique” en son nom. “Des dépassements graves de prise de position politique de la part de certains responsables de section ont été relevés récemment. Suite...


BOUIRA
La tendance lourde est au rejet du référendum

Si durant les premiers jours de la campagne sur la charte pour la paix et la réconciliation nationale, la tendance dans la wilaya de Bouira était vraiment indéfinie, au fil des jours, les choses se sont clarifiées chez tous les acteurs politiques agissant sur la scène locale. Suite...


CONFÉRENCE DE PRESSE DE SAID SADI A PARIS
“La charte : un programme de désastres à venir ; la présidence à vie pour le président”
De notre bureau à Paris, K. Baba-Ahmed

Intervenant, hier, dans une conférence de presse à Paris, qui a vu un nombre très important de journalistes y prendre part, Saïd Sadi a choisi dans son exposé liminaire de reprendre des extraits de cette charte pour argumenter et démontrer que “la paix est l’alibi d’un texte idéologique préparant une révision constitutionnelle pour une présidence à vie”. Suite...


KABYLIE
Les arouch décrètent une grève générale pour demain

Les deux ailes ennemies des arouch se retrouvent tacitement autour d’un même mot d’ordre de grève générale ce jeudi 29 septembre, lancé à partir de Bouira pour les non-dialoguistes et de Béjaïa par les partisans d’Abrika qui devaient se réunir à Tizi-Ouzou, d’après Yazid Kaci, délégué très proche du porte-parole des négociateurs. Suite...


BOUTEFLIKA A SIDI-BEL-ABBÈS
“Ne vous abstenez pas !”

Sidi-Bel-Abbès est largement mobilisée pour réserver une ambiance festive au président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, en visite dans la wilaya. Reçu en grande pompe par les autorités locales, à leur tête M. le wali, le président s’est d’abord dirigé vers le rectorat où devait se dérouler la cérémonie d’ouverture de l’année universitaire 2005- 2006 qu’il a présidée en présence des cadres de l’université Djilali-Liabès et des recteurs d’autres universités de l’Ouest. Suite...


Le FIS rappelé au front !

La campagne électorale sur le référendum de demain jeudi sur le “projet de charte pour la paix et la réconciliation nationale“ s’achève comme elle a commencé : dans la confusion générale. Et à seulement vingt-quatre heures du scrutin, nul ou fort peu nombreux ceux qui peuvent réellement “lire” un texte et la démarche politique qu’il suggère. Suite...


Pause-café
L’urne et le fusil

On veut nous faire croire que le simple fait de glisser une enveloppe dans l’urne va ramener la paix ! Si c’était aussi facile, on l’aurait eue déjà cette paix après avoir voté, et revoté tant de fois ! Faut-il rappeler que l’amélioration de la sécurité est plutôt le résultat du combat et du sacrifice des braves qui continuent encore de tomber (7 militaires sont morts à l’Est en une seule journée) ? Surtout que ceux qui pourchassent les terroristes, là-haut dans les montagnes, n’oublient pas de rester vigilants : une urne, aussi solide soit-elle, ne les protégera pas des balles assassines ! Ne soyez pas bernés par les youyous d’une énième “zerda” électorale ! La véritable paix est au bout de vos fusils !
Maâmar Farah
Suite...


OULED-YAICH (BLIDA)

Une septuagénaire chute du 8e étage Une vieille femme de 71 ans, originaire de la commune de Bougara (wilaya de Blida) et répondant aux initiales S. M., a chuté, hier, du 8e étage d’un bâtiment qui en compte 16 situé à la nouvelle cité AADL de Ouled-Yaïch, apprend-on auprès de la direction de la Protection civile de Blida. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site