Mercredi 28 Septembre 2005
Accueil | Edition du jour | Archives
Rechercher:   Recherche avancée
Actualités
Périscoop
Régions Centre
Régions Est
Régions Ouest
Sports
Panorama
Pousse avec eux
Edition du jour
 
Le Soir Retraite
Le Soir Auto
 
 
Nos archives en HTML
Nos archives en PDF
 

         Régions Centre
BRÈVES DE BEJAIA

SIDI-AICH
Les travaux de goudronnage s’éternisent
Les routes de la ville de Sidi-Aïch, notamment celles situées au centre-ville se trouvent dans un état de délabrement très avancé. Tout un chacun aura observé que même si les travaux de réfection du réseau d’assainissement et d’évacuation des eaux pluviales ont été achevés depuis belle lurette, il reste toutefois que les travaux de goudronnage de la route s’éternisent au grand désespoir des automobilistes.
Suite...


LARBAA-NATH-IRATHEN/ÉDUCATION
Comment rebondir quand on est exclu de l’école

Refaire sa terminale ou sa 9e AF n’est pas toujours la voie royale choisie par un élève quand il échoue à son examen. “La purge” effectuée cette année des lycées et collèges ouvre droit à des inscriptions dans des établissements de la formation professionnelle, contraints de caser tout ce beau monde exclu du système scolaire. Trouver une formation adéquate à leur profil est donc la seule option principale qui s’ouvre à tous ces recalés de l’école qui s’est efforcé d’opérer un “grand nettoyage”, piétinant parfois les critères de redoublement. Suite...


DRAA-BEN-KHEDDA
232 millions pour un raccordement électrique

En plein centre-ville et à une centaine de mètres du siège de l’APC de Draâ-Ben-Khedda, il est exigé la coquette somme de 132 millions pour un raccordement de l’ilôt central au réseau électrique. Il s’agit d’un groupe de constructeurs acquéreurs de lots à usage d’habitation et commercial auprès de l’agence foncière de la localité qui a réuni toutes les commodités nécessaires, les voies d’accès, l’eau et le gaz naturel sauf le raccordement au réseau électrique pourtant aussi indispensable. Suite...


MAKOUDA
Ghania Hadjout, un cas d’injustice flagrant

Elle embrasse le secteur de l’éducation le 10 octobre 1985, enseigne à l’école Stita près de Tala Bouzrou, commune de Makouda, jusqu’en 1991 où on lui change d’affectation, sans en faire la demande, vers Tighaltine commune de Boudjima distante de 15 km, qu’elle n’a pu rejoindre en raison de l’éloignement et de l’absence de transport. Suite...


HAÏZER (BOUIRA)
Alerte à l’eau potable

Depuis samedi dernier, le quartier ouest de la ville de Haïzer, à 10 km à l’est de Bouira, vit une panique indescriptible causée par l’eau du robinet impropre à la consommation et qui a déjà causé plusieurs désagréments aux habitants de ce quartier. Suite...


TIZI-OUZOU/FORMATION PROFESSIONNELLE
Consolider l’apprentissage et réhabiliter les métiers lourds

La vulgarisation de la formation continue, la consolidation de l’apprentissage et la réhabilitation des métiers manuels sont les credo de la directrice de la formation professionnelle pour démarrer cette nouvelle rentrée professionnelle à travers les 27 centres de formation, 3 instituts et les 17 annexes dans la wilaya de Tizi-Ouzou A l’instar de l’éducation, le secteur de la formation opère également sa mue avec l’avènement des nouvelles réformes avec comme prime l’élévation des niveaux des stagiaires et des apprentis. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site