Mercredi 28 Septembre 2005
Accueil | Edition du jour | Archives
Rechercher:   Recherche avancée
Actualités
Périscoop
Régions Centre
Régions Est
Régions Ouest
Sports
Panorama
Pousse avec eux
Edition du jour
 
Le Soir Retraite
Le Soir Auto
 
 
Nos archives en HTML
Nos archives en PDF
 

         Périscoop
Incohérence quand tu nous tiens !

Les professeurs de langue française de1ère année moyenne, tout comme les élèves de ce niveau, sont déroutés. En effet, le livre de français, reçu en début d’année scolaire, vendu et non loué vient d’être remplacé par un nouveau manuel dont le contenu est totalement différent sans que les concernés en soient informés, surtout les élèves qui se voient occasionner de nouvelles dépenses. Suite...


Des encadreurs indésirables

Dans une lettre adressée au chef de la daïra de Boufarik, des élus de l’APC de Guerrouaou, dans la wilaya de Blida, dénoncent l’exclusion de la liste d’encadrement du vote sur le projet de charte pour la paix et la réconciliation nationale d’une trentaine de citoyens originaires de Guerrouaou pour être remplacés par d’autres étrangers à cette commune. “Ces citoyens ont été exclus à tort, ce malgré leur compétence et leur expression dans le domaine”, écrivent-ils dans la lettre. Comme quoi, nul n’est prophète en son pays. Suite...


Le receveur des impôts et le lot de terrain

Pour avoir refusé de “supporter sur ses deniers personnels le paiement d’un lot de terrain au profit de son sous-directeur du recouvrement”,un receveur d’impôt de la wilaya de Chlef a été suspendu et traîné devant les tribunaux alors que l’enquête menée par l’IGSF de la direction générale des impôts a conclu qu’”aucun détournement ni faux en écriture n’a été commis par ce receveur”. Le hic est que le sous-directeur du recouvrement n’a jamais été inquiété malgré l’insistance de l’IGSF quant à “sasanction pour son comportement négatif”, alors que le receveur est sans ressources depuis janvier 2003. Suite...


Le rappel de Tou

Le ministre de la Santé et de la Réforme hospitalière, Amar Tou, a tenu à rappeler aux journalistes présentslors de la journée d’étude sur la greffe rénale organisée par son départe-ment qu’il était parmi les 20 députés qui avaient balisé le terrain pour les prélèvements d’or-ganes dans notre pays. Ce qui leur a valu, à l’époque, des accusations de leurs homologuesdéputés. Ce rappel a été fait aprèsque l’un des intervenants eutsouligné que le Pr Aberkaneétait le pionnier de la transplantation rénale à partir d’un cadavre. Suite...


L'INJONCTION DE HAICHOUR

Les trois opérateurs de téléphonie mobile en Algérie ont été surpris par une note de Boudjemaâ Haïchour qui leur demande d’envoyer des textes SMS appelant à voter oui à tous leurs abonnés Si Mobilis s’est exécuté sans mot dire, les deux autres opérateurs n’auraient pas apprécié l“injonction” du ministre. Cette “obligation” est voulue pour toucher les 10 mille abonnés que Haïchour a promis de sensibiliser par voie de SMS. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site