Dimanche 09 Octobre 2005
Accueil | Edition du jour | Archives
Rechercher:   Recherche avancée
Actualités
Périscoop
Régions Centre
Régions Est
Régions Ouest
Sports
Femme magazine
Panorama
Pousse avec eux
Edition du jour
 
Le Soir Santé
 
 
Nos archives en HTML
Nos archives en PDF
 

         Régions Ouest
A Mascara les prix se stabilisent

Chaque année à la veille du mois de Ramadhan la flambée des prix est attendue et les consommateurs en payent les frais. Paradoxalement, pour ce mois et au quatrième jour de jeûne précisément, c’est l’accalmie. Il n’y a pas eu de sonnette d’alarme chez les consommateurs comme lors des années précédentes où les prix avaient atteint un seuil critique. Suite...


SIDI-BEL-ABBÈS
Un septuagénaire fait une chute mortelle

Un septuagénaire, G. Yahia, est décédé mardi dernier des suites de ses blessures causées par une chute dont il a été victime en son domicile situé à Trig Mascara dans le chef-lieu. Selon les informations recueillies auprès de son entourage, le vieil homme serait monté sur le toit de sa maison pour une raison inconnue et a chuté dans le vide. Evacué aux UMC du CHU Hassani- Abdelkader de Sidi Bel-Abbès, la victime est décédée quelque temps après. Les services concernés ont procédé à une autopsie pour déterminer les causes de son décès.
A. M.
Suite...


KHALIDA TOUMI A ORAN
“L’hôtel Châteauneuf ne sera pas prêt !”

Construit au début des années 1980, l’hôtel Châteauneuf bâti sur vingt étages et faisant face au palais du Bey, plus précisément sur le terrain même de la zone classée patrimoine de l’État, a de tout temps connu de vives contestations de la part des Oranais quant à son emplacement. Depuis, il ne s’agit plus que d’une carcasse puisque les travaux sont à l’arrêt. Les raisons ? L’État a pris conscience de son “erreur” dès lors que cet hôtel qui est la propriété de l’État, EGT Sidi Fredj, doit ou disparaître ou alors “se transformer” en tout sauf en hôtel. En visite inattendue à Oran, ce jeudi matin, la ministre de la Culture est venue remettre les pendules à l’heure : “On ne touche pas au patrimoine !” dit-elle avec insistance. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site