Mardi 11 Octobre 2005
Accueil | Edition du jour | Archives
Rechercher:   Recherche avancée
Actualités
Périscoop
Régions Centre
Régions Est
Régions Ouest
Sports
Femme magazine
Panorama
Pousse avec eux
Edition du jour
 
Culture
Monde
 
 
Nos archives en HTML
Nos archives en PDF
 

         Périscoop
Rendez-vous par téléphone

A l’Inspection académique d’Alger, il n’est toujours pas facile d’obtenir un rendez-vous, notamment en ces débuts de rentrée scolaire. Pour ce faire, il suffit de se présenter au cabinet de Madame l’inspectrice afin de laisser votre numéro de téléphone. “Nous vous appellerons dès que votre tour arrivera”, vous dira le préposé au cabinet. Le hic, c’est que certains attendent depuis des semaines en vain, alors que pour ceux qui n’ont pas de ligne téléphonique, tant pis. Une pratique qui ne se fait même pas au niveau du ministère de l’Éducation nationale, notamment lors des jours de réception. Suite...


“Harragua”défie le code ISPS

L'audit “antiterroriste” américain ISPS(code international pour la sécurité portuaire) réalisé au niveau du port d'Alger est certes positif, mais il demeure, selon une source proche de l’Entreprise portuaire d’Alger, inefficace face au “génie” des tentateurs à l’émigration clandestine par voie maritime. Les “harragua”, dont un grand nombre d’entre eux a été arrêté ces derniers temps à l’intérieur même des navires, bénéficient, ajoute notre source, de plusieurs complicités intervenant au niveau de l’enceinte portuaire d’Alger. Suite...


LES THÉRAPIES D’OULD ABBÈS

“Je participerai en tant que médecin aux séances de thérapie de groupe”, a déclaré le ministre de la Solidarité et l’Emploi, Djamel Ould Abbes,lorsqu’il a présenté le plan de promotion et de protection destiné aux familles victimes de la tragédie nationale. Ainsi, des séances de thérapie de groupe seront initiées à travers les différents centres où le ministre s’est engagé à écouter toutes les versions des familles et même des vieilles dames, a-t-il précisé. Car, selon lui, c’est un moyen d’extérioriser leur chagrin. Suite...


UN MINISTRE POUR LA COMMUNAUTÉ

Le chef de l’État procédera bientôt à la nomination d’un ministre délégué chargé de la communauté nationale à l’étranger. C’est ce que révèlent des sources proches du palais d’El Mouradia en indiquant que M. Ahmed Ghoualmi, l’ex-ambassadeur d’Algérie à Paris, a “de fortes chances” d’être nommé à ce poste. A rappeler que, lors du dernier remaniement ministériel, deux portefeuilles, ceux de la communication et de la communauté nationale à l’étranger, n’avaient pas été attribués. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site