Jeudi 20 Octobre 2005
Accueil | Edition du jour | Archives
Rechercher:   Recherche avancée
Actualités
Périscoop
Régions Centre
Régions Est
Régions Ouest
Sports
Femme magazine
Panorama
Pousse avec eux
Edition du jour
 
Kabylie Story
Culture
 
 
Nos archives en HTML
Nos archives en PDF
 

         Régions Centre
ÉLECTIONS PARTIELLES

BOUZEGUENE
Six listes pour onze sièges et une femme candidate

Les élections partielles locales du 24 novembre prochain consacrent la fin de la bipolarité FFS/RCD à laquelle se greffait à un degré moindre le FLN. Pas moins de six listes, cinq partis politiques et une liste d’indépendants, briguent les onze sièges de l’APC du chef-lieu de commune et de la daïra de Bouzeguène mis en compétition. Et, fait rarissime dans les annales électorales de la région, ces partis ne sont pas représentés à travers l’ensemble des quatre communes de la daïra, puisque le RCD n’a pas présenté de candidats dans les communes d’Ath-Ziki et Illoula, tandis que le FFS est absent à Idjeur. Suite...

TIGZIRT
Un pharmacien tué par un militaire

Dans la nuit de lundi à mardi vers 21h30, Mohamed Bachedi, pharmacien à Tigzirt et résidant à Aït-Saïd (Mizrana), a été tué d’une balle tirée par un élément de l’ANP. Alors qu’il venait d’apprendre le décès de sa grand-mère et accompagné d’un de ses cousins, il allait regagner son domicile à bord de son véhicule de marque Peugeot Partner. Suite...


TIZI-OUZOU
Perpétuité pour vol et homicide volontaire avec préméditation

Le 2e procès de la présente session du tribunal criminel de Tizi-Ouzou s’est achevé sur un verdict très sévère, aux yeux de la défense, la perpétuité pour vol de nuit par effraction et homicide volontaire avec préméditation, chefs d’inculpation pour lesquels le procureur général a requis la peine capital conformément à plusieurs articles du code pénal. Suite...


AZAZGA
Les citoyens de la Cité nouvelle donnent un ultimatum à l’administration

Les locataires de la Cité nouvelle, anciennement appelée cité rurale, sont montés au créneau, dimanche dernier, en occupant la mairie d’Azazga qu’ils n’ont libérée qu’au terme d’une réunion express avec les autorités de la daïra au cours de laquelle a été rédigé un PV contresigné par les différentes parties dans lequel il est stipulé la transmission de leurs doléances au premier magistrat de la wilaya en vue de l’application d’une décision du wali, datant du 29/08/ 2001 portant désistement sans contrepartie d’une assiette foncière de 4 ha et 36 ares, bien de l’Etat, au profit de la commune d’Azazga (transfert des domaines à l’agence foncière) qui se dessaisira à son tour des habitations au profit de 88 locataires, entendu que les poches non bâties seront destinées aux équipements publics. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site