Actualités : COMITE NATIONAL ALGERIEN DE SOLIDARITE AVEC LE PEUPLE SAHRAOUI
L’application du plan Baker en urgence


Dans un communiqué rendu public hier, le Comité national algérien de solidarité avec le peuple sahraoui (CNASPS) condamne “la stratégie de confrontation et de fuite en avant adoptée par le Maroc comme style de politique permanente” qui consiste à “se servir de l’Algérie comme exutoire en essayant de lui faire endosser l’obstruction du dossier du Sahara occidental”.
“Dans ce contexte, le CNASPS rappelle avec force que l’échappatoire indigne et malhonnête du gouvernement marocain à vouloir responsabiliser l’Algérie de cette malheureuse situation, que cette forme de pression et d’instrumentalisation sont des pratiques révolues qui n’influeront guère et en aucune manière sur la conviction, la détermination citoyenne et l’attachement populaire de la société civile algérienne à la légalité internationale”, note ce communiqué. Cette association, présidée par Mahrez Lamari, estime que le règlement de la décolonisation du Sahara occidental “doit trouver de toute urgence sa concrétisation par l’application du plan Baker, par la prise de responsabilité du Conseil de sécurité de l’Onu en tant qu’organe chargé de la préservation et du maintien de la paix et de la sécurité”. Cette association est cependant “convaincue que rien ne peut ébranler la volonté du peuple sahraoui et sa détermination à jouir de ses droits légitimes. Le CNASPS rappelle enfin qu’un référendum d’autodétermination a couronné l’héroïque lutte du peuple algérien et reste convaincu que tôt ou tard ce droit imprescriptible triomphera au Sahara occidental”.
T. H.

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable