Régions Est : ANNABA
LE CHALET DE L'UNIVERSITÉ BADJI-MOKHTAR
Un juste retour des choses


Le verdict de la justice a tranché définitivement sur l’affaire du chalet de l’université Badji-Mokhtar de Annaba. Celle-ci récupère ainsi son bien et opte pour la réalisation d’une cité universitaire pour jeunes filles d’une capacité de 1 000 à 1 500 places.
La genèse de l’affaire remonte à l’année 1988, date à laquelle l’université Badji-Mokhtar a loué à un particulier cette importante infrastructure qui servait auparavant de restaurant aux professeurs et enseignants universitaires. Le chalet a été transformé en une salle de fêtes au moment où les œuvres sociales universitaires éprouvaient les pires difficultés à dispenser des prestations de service au personnel enseignant. Ce dernier était contraint de quitter le site du travail pour aller se restaurer ailleurs. Cette entrave levée permet aujourd’hui à l’université de disposer de cette infrastructure afin de répondre aux exigences de l’heure.
Nabil Kebaïli

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable