Samedi 22 Octobre 2005
Accueil | Edition du jour | Archives
Rechercher:   Recherche avancée
Actualités
Périscoop
Régions Centre
Régions Est
Régions Ouest
Sports
Femme magazine
Panorama
Pousse avec eux
Edition du jour
 
Kabylie Story
Culture
 
 
Nos archives en HTML
Nos archives en PDF
 

         Périscoop
“Close sky” pour l’Algérie

Le Mali a récemment signé l’accord“Open sky” (ciel ouvert) avec les États-Unis. Cet accord permettra à ce pays de bénéficier de divers avantages, notamment celui d’ouvrir des lignes aériennes à destination des grandes métropoles américaines. A l’heure actuelle, seuls 72 pays africains ont eu le “privilège”de signer cet accord. De son côté, l’Algérie attend toujours... Suite...


L’ULTIMATUM

C’est le branle-bas de combat au niveau des cadres du ministère délégué à la Famille. Et pour cause : en prévision de son audition, dimanche, par le président de la République, Mme Nouara Djaâfar a adressé un véritable ultimatum à ses collaborateurs, les sommant de lui préparer un bilan détaillé de tout ce qui a été fait depuis son arrivée à la tête de son ministère. “Le véritable casse-tête, confie un cadre de ce ministère, c’est de trouver de quoi remplir le rapport car, pratiquement, rien n’a bougé dans ce ministère depuis des lustres. Suite...


UN PORT POUR CAP DJINET

Attendus depuis l’indépendance, les travaux du port de Cap Djinet, (w.Boumerdès) sont enfin engagés. Ce port générera près de 1000 emplois et valorisera le savoir-faire de la population de cette localité en matière de pêche. Ce port a été promis par Amar Ghoul à l’époque où il était ministre de la Pêche et des Ressources halieutiques et ce n’est qu’après qu’il fut devenu ministre des Travaux publics qu’il a pu honorer son engagement et tenir sa promesse. Suite...


L'INTRIGANTE DÉCISION DE TOU

Après un gel de plusieurs mois, voire même plusieurs années, et malgré une situation tout aussi confuse qu’auparavant, le département de la santé vient d’accorder plusieurs autorisations d’importation de médicaments à de nouveaux opérateurs. Une mesure qui n’a pas manqué de soulever moult interrogations dans les milieux initiés qui mettent en avant le fait que les raisons ayant motivé la suspension de ces importations sont toujours d’actualité. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site