Lundi 07 Novembre 2005
Accueil | Edition du jour | Archives
Rechercher:   Recherche avancée
Actualités
Périscoop
Régions Centre
Régions Est
Régions Ouest
Sports
Femme magazine
Panorama
Pousse avec eux
Edition du jour
 
Corruptions
Le Soir Multimédia
 
 
Nos archives en HTML
Nos archives en PDF
 

         Périscoop
Désapprobation

Le président du COA, qui réunira aujourd’hui les présidents des fédérations pour les inviter à “geler” leurs activités, histoire de marquer leur désapprobation du récent décret régissant “les fédérations”, semble avoir été lâché par les responsables de son parti. Nombre de ses co-militants l’ont boudé lors de la réception offerte samedi dernier par le SG du RND, au siège du parti à l’occasion de l’Aïd. La mise en quarantaine de Berraf était si évidente, qu’un de ses camarades lui a suggéré de “se retirer” avant la venue d’Ahmed Ouyahia. Le président du COA s’exécutera sans demander son reste... Suite...


Deux poids, deux mesures

En guise d’intéressement aux résultats de l’exercice 2004, la direction générale d’Air Algérie a décidé d’octroyer une prime de 25000 DA à l’ensemble du personnel de la compagnie. Le hic est que les services de Tayeb Benouis ont délibérément exclu les travailleurs (pilotes, stewards, hôtesses et mécaniciens au sol) issus de la compagnie Khalifa Airways. Une mesure totalement illégale dans la mesure où ces agents ont rejoint pour la plupart la compagnie nationale depuis plus d’un an sur la base de contrats à durée déterminée (CDD). Suite...


UNE AUTORISATION ET DES INTERROGATIONS

Au moment où le ministre de l’Éducation nationale insiste sur la discipline, notamment avec l’entame de la 3eannée de la réforme, la Direction de l’éducation de Constantine ne semble pas se conformer aux directives de la tutelle. Sinon comment peut-on libérer un professeur du col-lège El Arbaoui durant tout un mois pour accompagner les fidèles à La Mecque ? Cette situation perdure depuis trois années, selon des sources proches de l’association des parents d’élèves de la daïra d’El Khroub.“Qui autorise ce professeur à s’absenter chaque année durant un mois ?” s’interrogent les parents. Suite...


LE RAPPORT DE TOU

Le ministre de la Santé a préparé un dossier sur le médicament, le marché de l’importation et la production nationale qu’il présentera prochainement à la presse. Le hic, c’est que les concernés, particulièrement les importateurs, affirment être écartés des concertations du ministre. De plus, les opérateurs de l’Unop qui représentent 75% des parts du marché algérien ont fourni trois demandes d’audience sans être jamais reçus. Par contre, l’on affirme que Amar Tou a ouvert son bureau à des représentants de petits laboratoires, chose qui a suscité à la fois incompréhension et colère. Personne n’a compris l’attitude du ministre. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site