Mercredi 16 Novembre 2005
Accueil | Edition du jour | Archives
Rechercher:   Recherche avancée
Actualités
Périscoop
Régions Centre
Régions Est
Régions Ouest
Sports
Femme magazine
Panorama
Pousse avec eux
Edition du jour
 
Le Soir Retraite
Le Soir Auto
 
 
Nos archives en HTML
Nos archives en PDF
 

         Panorama
PARLONS-EN
Plus de police pour moins de “tensions” ?
Par Malika BOUSSOUF malikaboussouf@yahoo.fr

Des projets existeraient pour mener l’Algérie à bon port. On en parle régulièrement, à des occasions précises et bien ciblées mais sans jamais rien dévoiler des réelles intentions qui animent leurs promoteurs. On vient, cependant, de nous en dire un peu plus sur la police, par exemple, qui ne dépendra plus de la Fonction publique. La “faveur extraordinaire” que vient de lui consentir le chef de l’Etat répondait aux vœux exprimés par ses responsables. Les effectifs qui seront, eux, augmentés de près du double passeront en trois ans de 120 000 à 200 000. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site