Actualités : IIIe SALON INTERNATIONAL DES TRAVAUX PUBLICS
Des leaders mondiaux au rendez-vous


Plus de 100 exposants, 1 200 invités et pas moins de 8 000 visiteurs professionnels sont attendus pour la 3ème édition du Salon international des travaux publics (SITP 2005) qui ouvrira ses portes demain, et ce, jusqu'au 9 décembre au Palais des Expositions, Pins-Maritimes (Safex).
A la veille de l’ouverture de cet important rendez-vous, organisé par l’agence de communication et de publicité Capedes avec le soutien du ministère des Travaux publics, de grosses pointures du secteur des travaux publics venues de France, de Suisse, d’Allemagne, des Etats-Unis, de Tunisie, d’Espagne, d’Italie et du Liban, notamment, ont confirmé leur participation. Un espace de près de 4 000 m2 sera mis à la disposition des exposants pour présenter leurs produits et services. Le 3ème SITP 2005 constituera, selon ses organisateurs, une vitrine idéale pour aborder les entreprises nationales et étrangères actives dans le domaine des travaux publics, et c’est aussi une opportunité pour ces dernières de présenter leurs technologies, équipements et savoir-faire à un public de professionnels, de diversifier les occasions de contacts individuels avec les professionnels et de profiter d’un impact institutionnel et médiatique certain. En parallèle à la tenue du salon, se tiendra le 1er congrès africain de la route sous le thème “les routes : importance économique et techniques de construction”. Cet événement continental, auquel prendront part plus de 1 000 congressistes dont des ministres africains des Travaux publics, est prévu du 6 au 8 décembre. Il est organisé conjointement par le ministère des Travaux publics et l’Association routière algérienne (Aral). Durant le congrès, les présentations porteront notamment sur la construction des autoroutes et les systèmes de péage, la gestion moderne des infrastructures et la sécurité routière. L’Algérie a lancé ces dernières années d’importants projets structurants dans le secteur des travaux publics tels que l’autoroute Est-Ouest, les rocades, le métro d’Alger et plusieurs programmes de modernisation et de réhabilitations tous azimuts des infrastructures routières, portuaires et aéroportuaires. Un marché en pleine expansion estimé à plusieurs milliards de dollars. Pour preuve, le programme des travaux publics accapare une partie importante des 55 milliards de dollars alloués au plan quinquennal de soutien à la croissance économique 2005-2009 dont près de 18 milliards de dollars pour les routes et les chemins de fer.
Lotfi Mérad

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable