Actualités : OCTROI DES MARCHÉS PUBLICS DE CONSTRUCTION
Aucun privilège pour les entreprises étrangères


Hôte avant-hier du Centre de presse d’ El-Moudjahid, le président de l’Union générale des entrepreneurs algériens (UGEA) a jeté un pavé dans la mare en évoquant l’octroi de privilèges aux entreprises étrangères avec lesquelles ont été passés des marchés de réalisation de projets de construction.
Une information “totalement infondée”, au “caractère tendancieux”, selon le ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme, réagissant médiatiquement, à travers des précisions, “afin de mettre un terme aux confusions et fausses allégations, vraisemblablement dues à la méconnaissance, inexcusable, de la réglementation en vigueur”. En fait, le ministère de l’Habitat précise que les contrats de réalisation de logements passés avec les entreprises étrangères ont obéi strictement aux dispositions en vigueur du code des marchés publics. Les règles de la concurrence, garanties par les procédures d’appels d’offres, édictées par la réglementation, sont strictement observées, selon les précisions ministérielles, et “de ce fait, il ne saurait être dit ou écrit que les entreprises étrangères aient pu bénéficier d’un quelconque privilège, de quelque forme que ce soit”. En outre, le département de Mohamed Nadir Hamimid fait savoir que “les privilèges réels sont plutôt accordés aux entreprises de droit algérien, privées, publiques ou à capitaux mixtes. En effet, “l’article 19 du décret présidentiel n° 02-250 du 24 juillet 2002, portant réglementation des marchés publics, stipule sans équivoque qu’une marge de préférence d’un taux maximum de 15% est accordée aux produits d’origine algérienne, pour tous types de marchés publics”. Et “l’arrêté interministériel du 22 février 2003, relatif aux modalités d’application de cette marge, précise dans son article 2 que la marge de préférence est accordée aux entreprises ou bureaux d’étude de droit algérien, ainsi qu’aux groupements mixtes à concurrence de la part que détient l’entreprise algérienne dans le groupement”.
C. B.

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable