Périscoop : PRÊCHE ANTI-SONELGAZ

Un imam d’une mosquée de la ville de Skikda a, juste après le prêche du vendredi, mis à l’index les lenteurs dans les interventions de la Sonelgaz. En effet, les fidèles n’ont pas eu droit au «dars de la djoumouaâ”, qu’on donne avant 13h00, pour cause d’un problème d’électricité que les agents de Sonelgaz ne sont venus régler qu’après moult appels du comité de la mosquée. L’imam a tenu à le rappeler , et ce, non sans exprimer son indignation quant à la manière dont a été traité ce problème.

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable