Lundi 05 Décembre 2005
Accueil | Edition du jour | Archives
Rechercher:   Recherche avancée
Actualités
Périscoop
Régions Centre
Régions Est
Régions Ouest
Sports
Femme magazine
Panorama
Pousse avec eux
Edition du jour
 
Corruptions
Le Soir Multimédia
 
 
Nos archives en HTML
Nos archives en PDF
 

         Régions Centre
FORCING POUR VENDRE LA SOCOTHYD
“Bradage ou tentative de délit d’initié ?”

Tout porte à croire, en effet, que des sphères économiques détenant le pouvoir décisionnel sont pressées, pour ne pas dire plus, à se débarrasser de cette entreprise financièrement et économiquement fiable contre une offre jugée dérisoire par le partenaire social. Suite...


BLIDA
Le logement social participatif en débat

Organisée par la Caisse nationale d’épargne et de prévoyance (CNEP-banque), une journée d’information a été tenue, mardi dernier à Blida, au profit des opérateurs économiques et sociaux, des chefs de daïras et des P/APC de la wilaya de Blida ainsi que les directeurs de l’exécutif aux fins de leur expliquer les procédures et textes régissant le logement social participatif (LSP). Suite...


BEJAIA
Deuxième semaine agroalimentaire : les géants au rendez-vous

La deuxième semaine agroalimentaire ouvrira ses portes ce 20 décembre à la grande surface du lac de Béjaïa et se poursuivra jusqu’au 26 du même mois, soit une semaine d’animation commerciale mais aussi animation économique au regard de la journée professionnelle que les organisateurs RH International programme en marge de l’exposition. Suite...


BOUZEGUENE
Installation du nouveau commissaire

Le chef de Sûreté de la wilaya de Tizi Ouzou a installé, mardi dernier, le nouveau chef de Sûreté de daïra de Bouzeguène en remplacement d’un intérimaire appelé à d’autres fonctions. La cérémonie d’installation s’est déroulée en présence des autorités locales et des organisations de masse dans le souci de “rapprocher le corps de police des citoyens”. Suite...


BOGHNI
Détresse d’une famille sans toit

C’est un homme éploré, désespéré, qui a sollicité nos colonnes comme ultime recours. Rachid Hadj Moussa a frappé vainement à toutes les portes en quête d’un toit. Déjà peu gâté par la nature, M. Hadj Moussa se débat dans une situation sociale des plus dramatiques. Père de famille et époux d’une femme souffrant d’une maladie chronique, il arrive difficilement à joindre les deux bouts avec son maigre salaire d’agent de service à l’hôpital de Boghni. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site