Jeudi 08 Décembre 2005
Accueil | Edition du jour | Archives
Rechercher:   Recherche avancée
Actualités
Périscoop
Régions Centre
Régions Est
Régions Ouest
Sports
Femme magazine
Panorama
Pousse avec eux
Edition du jour
 
Culture
 
 
Nos archives en HTML
Nos archives en PDF
 

         Périscoop
L’innovation de Berraf

Le président du Comité olympique algérien confond ses prérogatives avec celles de… Yahia Guidoum ! C’est la conclusion à laquelle sont arrivés les directeurs de wilaya de la jeunesse et des sports qui ont été destinataires d’une correspondance de Mustapha Berraf les invitant à désigner leurs “délégués” à une rencontre scientifique prévue le 10décembre à Zeralda. Une “innovation” que beaucoup ne dissocient pas de la polémique liée au nouveau décret gouvernemental régissant le sport national. Suite...


Le parallèle de Amimour

Dans les milieux initiés de la capitale, on ne parle plus que de cette “sortie” du sénateur Mahieddine Amimour à la chaîne satellitaire Al Moustakillah basée à Londres. Suite...


Quand l’APN se plaint à Ouyahia

L’agence de presse officielle APS aurait refusé de rendre publique la résolution prise, samedi dernier, par le bureau de l’APN, dénonçant le refus des députés français d’abroger l’article 04 de la loi du 23 février. Notons que cette information, envoyée le jour même à tous les médias nationaux, a également été reprise par l’agence française AFP. Suite...


EN DÉPIT DE LA PROMESSE DE BENBOUZID

Deux mois durant et rien n’a changé depuis que Benbouzid a promis à la fille qui l’a interpellé au Salon du livre, en compagnie de ses parents, de mettre fin à la situation de surcharge de sa classe. Une situation dictée par l’inspecteur de la circonscription d’El Biar, et ce, malgré la disponibilité d’une autre classe restée, depuis, inoccupée, sans parler de l’instructeur qui se roule les pouces. Force est de constater que les directives, mais surtout les promesses de Benbouzid, ministre de l’Éducation nationale, restent, juste, une…apparence ! Suite...


LE PROJET DE TOU

Notre ministre de la Santé envisagerait de… privatiser les hôpitaux ! En effet, à en croire des sources très crédibles, Amar Tou aurait fait part de ce projet en plein Conseil de gouvernement. Le hic est que, affirment nos sources, aucun membre du gouvernement, et encore moins Ahmed Ouyahia, n’a réagi à ces propos. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site