Dimanche 25 Décembre 2005
Accueil | Edition du jour | Archives
Rechercher:   Recherche avancée
Actualités
Périscoop
Régions Centre
Régions Est
Régions Ouest
Sports
Panorama
Pousse avec eux
Edition du jour
 
Le Soir Santé
 
 
Nos archives en HTML
Nos archives en PDF
 

         Régions Centre
MAKOUDA
Le maire contesté par ses pairs

Deux semaines après son installation par le wali en vertu du critère d’âge, discutable et diversement apprécié, le maire FFS de Makouda, située à une vingtaine de kilomètres au nord de Tizi-Ouzou, a fait l’objet d’un vote de défiance lors d’une assemblée générale extraordinaire tenue, le 14 décembre, par 8 élus sur 11 en son absence. Les partis FFS, RCD, FLN sont arrivés en ballottage lors des élections du 24 novembre avec 3 élus chacun suivis des indépendants avec 2 élus. Suite...


BEJAIA
Détournement de près de 500 millions de centimes à la poste de Kiria

Ce qui s’est passé à la poste du paisible village Kiria, relevant de la commune d’Adekar, ne relève nullement de la fiction mais d’une réalité amère à avaler pour les clients de cette agence. Pas moins de quinze détenteurs de carnets Cnep ont été arnaqués et escroqués au niveau de cette institution, de surcroît publique. Suite...


TIZI-OUZOU/CLINIQUE SBIHI
Les grévistes entendus par le juge

Les médecins de la clinique de chirurgie obstétrique Sbihi, en grève depuis une semaine afin de faire valoir des revendications jugées légitimes par le Syndicat national des praticiens de la santé publique, ont été entendus dans la journée de mercredi par le juge des référés sur plainte de la direction arguant d’un vide de procédure dans le préavis de grève. Invoquant, entre autres, le non-respect du service minimum, le requérant a demandé 3 millions par jour de dommages et intérêts à chacun des 19 médecins en grève. Suite...


BOUIRA
C’est toujours le blocage chez Cosider à Bechloul

Au 32e jour de grève au niveau de l’unité de canalisation pôle TC2 de Bechloul, affiliée à l’entreprise Cosider, les choses semblent plutôt s’enliser surtout après les derniers développements qu’a connus cette affaire. En effet, les travailleurs, qui avaient entamé une grève illimitée depuis le 19 novembre dernier, se retrouvent aujourd’hui tous frappés d’une décision de justice déclarant la grève illégale et sa poursuite pourrait entraîner dans les prochains jours leur sanction allant jusqu’au licenciement collectif. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site