Mardi 27 Décembre 2005
Accueil | Edition du jour | Archives
Rechercher:   Recherche avancée
Actualités
Périscoop
Régions Centre
Régions Est
Régions Ouest
Sports
Panorama
Pousse avec eux
Edition du jour
 
Culture
 
 
Nos archives en HTML
Nos archives en PDF
 

         Panorama
A FONDS PERDUS
La maladie de Boumediene
Par Ammar Belhimer
ammarbelhimer@hotmail.com

Le sort n'a pas été tendre avec tous nos chefs d'Etat, présidents de la République et assimilés du GPRA et du HCE. Un coup d'Etat (Ben Bella), un assassinat (Boudiaf), une obscure et longue maladie (Boumediene) et plusieurs révolutions de palais (Ferhat Abbas, Benkhedda, Chadli, Zeroual) les ont empêchés de mener leur mandat à leur terme. Tous, sans exception. Ces précédents ne sont pas de bon augure pour une fonction aussi importante, sensible et déterminante pour l'équilibre institutionnel et la stabilité, donc la paix et la croissance, de notre pays. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site