Culture : BATNA
Après les Italiens, les Allemands s’intéressent à l’artisanat traditionnel des Aurès


Lors du Salon international de l’artisanat traditionnel qui s’est déroulé durant l’été 2005, à Alger, la wilaya de Batna était présente en force avec une douzaine d’artisans dont pas moins de 6 bijoutiers versés pour la plupart dans le domaine de l’art traditionnel. Des délégations étrangères étaient présentes au rendez-vous et ont été, apparemment, éblouies par le produit artisanal algérien.
C’est en ce sens qu’une institution italienne dénommée I. P. I. a exprimé son vœu de promouvoir les métiers traditionnels des Aurès qui brillent par leur originalité. Les conditions posées par les Italiens sont simples et sélectives en même temps. Les aides financières et techniques ne seront accordées qu’aux associations de grande valeur qui sont bien structurées avec un programme de travail bien établi et des objectifs clairs. Dans la région des Aurès, c’est l’Association des bijoutiers des Aurès qui sort du lot et ce n’est pas un hasard si elle a été jugée comme un interlocuteur valable par les Italiens qui se sont référés, avant d’entreprendre toute action, aux recommandations des professionnels dans le domaine de l’artisanat traditionnel à commencer par les responsables des chambres de l’artisanat et des métiers ainsi que les intervenants du ministère concerné. A peine les contacts préliminaires engagés avec les Italiens, une autre structure se montre disposée, elle aussi, à aider les associations d’artisans des Aurès presque sur les mêmes bases qualitatives mises en évidence par les Italiens. Ainsi, les Allemands tout comme les Italiens, désirent engager des discussions sur les divers créneaux que les artisans souhaitent développer entre la céramique, la poterie, la bijouterie traditionnelle, le cuir et le vitrail, en optant pour diverses approches allant de la possibilité de la formation dans le contexte artistique à la disponibilité de la matière première jusqu’à l’octroi d’équipements. Pour l’instant, et concernant la région des Aurès, c’est la bijouterie traditionnelle en argent avec ses superbes motifs berbères qui semble intéresser tout le monde.
Nasreddine Bakha

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable