Régions Ouest : SIG
Rien de nouveau à l’APC


La cité des Olives semble être malade de ses élus puisque le bras de fer engagé entre le maire et la majorité des élus perdure. En effet, la rupture est apparemment consommée depuis que les frondeurs avaient engagé une procédure de retrait de confiance au président d’APC.
La situation n’a donc guère évolué, au contraire, nous apprenons à travers le communiqué qui nous a été remis sur lequel ont émargé onze élus que le premier magistrat de la ville avait convoqué l’assemblée le 10 décembre pour l’étude du budget initial point inscrit à l’ordre du jour. De l’autre côté, l’on avait demandé à ce que soit remis sur le tapis le retrait de confiance. Devant le niet opposé par le président d’APC, les autres membres décidèrent d’interrompre la séance, le 17 décembre c’est bis repetita avec des points supplémentaires inscrits. Remake de la session précédente et les trois membres représentant la composante des élus locaux et appartenant respectivement aux FLN, RND et MSP interrompront encore une fois, cette rencontre, inquiétant la salle au motif que leur précédente demande qu’ils avaient d’ailleurs renouvelée avait été jugée irrecevable. Ceux-ci ont décidé de s’en remettre au wali de Mascara qui aura été destinataire d’une copie dudit document daté du 17 décembre.
M. Meddeber

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable