Sports : OM RUISSEAU
Deux arrivées et trois départs


Après une saison passée parmi l’élite, les Olympiens, par manque d’expérience (alors que les dirigeants s’estimaient victimes de coulisses), n’ont pas su se maintenir dans ce palier supérieur. C’est donc du coup un retour à l’envoyeur pour le club olympien.
Cette saison encore, les dirigeants de l’OMR, et à leur tête Sadek Attia, veulent concrétiser leur rêve et celui de leurs fans. Pour cela, le boss Attia a opté pour la stabilité en conservant la même ossature de la saison écoulée, à l’exception de Himani, Boutaleb, Guenouche, Bougamboula, Bentalaâ partis sous d’autres cieux, compensés, suite aux recommandations de l’entraîneur Younes Ifticen, par l’arrivée de Bermati, Khalfouni, Chenoufi, Moussouni et Ferradji. Après dix-sept matches, l’OMR est consacré champion d’hiver avec 35 points à son actif, soit une longueur d’avance sur la JSM Béjaïa. Avec une série de sept matches sans défaite, une ligne offensive très prolifique (30 buts) et une ligne arrière hermétique (9 buts encaissés) le club du Ruisseau est bien parti pour réaliser son objectif. «Nous ne pouvons qu’être contents du parcours réalisé par notre formation durant cette première phase, le championnat est encore long et il ne faut pas se déconcentrer, car la deuxième manche sera décisive. Les matches auront un caractère coupe et l’OMR va devenir l’équipe à battre. Donc, confiance mais aussi vigilance, en espérant que l’accession va se jouer sur le terrain et pas dans les coulisses », dira le président Sadek Attia. Pour mieux aborder la seconde manche, le staff technique de la formation du Ruisseau, après un constat fait en fonction du rendement de chaque élément, va se séparer des joueurs Bermati, Khalfouni et Chenoufi, trois éléments dont les prestations étaient loin des espérances attendues par leur coach. En contrepartie, deux nouveaux joueurs vont intégrer les rangs dans le cadre du mercato. Il s’agit de Zerrouki, le fer de lance de la JSM Tiaret, qui viendra étoffer la ligne avant, et Zohir Ziari, le jeune milieu de terrain belouizdadi, pour renforce l’entrejeu.
M.

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable