Jeudi 05 Janvier 2006
Accueil | Edition du jour | Archives
Rechercher:   Recherche avancée
Actualités
Périscoop
Régions Centre
Régions Est
Régions Ouest
Sports
Femme magazine
Panorama
Pousse avec eux
Edition du jour
 
Culture
 
 
Nos archives en HTML
Nos archives en PDF
 

         Périscoop
Bras de fer en coulisses

Les trois partis de la coalition présidentielle tiendront leur sommet durant le mois en cours, rapportent des sources crédibles. A ce propos, nos sources parlent d’un “bras de fer” en coulisses qui opposerait FLN et RND autour du projet de la déclaration conjointe qui couronnera ce sommet. Objet du litige : la volonté du parti de Belkhadem d’introduire la question de la révision constitutionnelle dans le texte en préparation. Ce que, dit-on, les proches d’Ouyahia estiment “inopportun”. Suite...


Des leçons non assimilées

Décidément, les leçons de la grève de l’année dernière lancée par des lycées à cause du chauffage ne semblent pas avoir été assimilées, et ce, malgré les instructions de Benbouzid qui a insisté sur le refus de réceptionner un établissement scolaire sans chauffage ou sans terrain de sport. C’est ainsi que, il n’y a pas longtemps un CEM à Ouled Fayet et une école primaire à Aïn Naâdja ont été ouverts sans l’installation du chauffage. Suite...


LE NIET DEZERHOUNI

Programmé pour le début de la semaine écoulée,un séminaire organisé par un institut de recherche privé sur “l’islamismealgérien après le terrorisme” ne s’est finalement pas tenu. Renseignements pris, il semble que ces assises ont été purement et simplement annulées suite à un refus d’autorisation de la part du département de Yazid Zerhouni. Suite...


2000 PASSEPORTS DANS LA NATURE

Alors que les derniers départs vers les Lieux- Saints de l’Islam sont attendus pour le 6 du mois en cours, on apprend de sources proches du ministère des Affaires étrangères, qu’environ 2000 passeports spécial “Hadj” n’ont toujours pas été enregistrés au niveau des structures chargées de cette opération. Selon les mêmes sources, les passeports en question, une grande partie d’entre eux, sont ceux qui ont été “octroyés” aux différentes institutions et administrations publiques dans le cadre des “quotas” attribués par les services de la chefferie du gouvernement. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site