Mardi 24 Janvier 2006
Accueil | Edition du jour | Archives
Rechercher:   Recherche avancée
Actualités
Périscoop
Régions Centre
Régions Est
Régions Ouest
Sports
Femme magazine
Panorama
Pousse avec eux
Edition du jour
 
Culture
Le Soir Multimédia
 
 
Nos archives en HTML
Nos archives en PDF
 

         Régions Est
BATNA
Le cheptel continue de se promener en plein centre urbain

La présence de cheptel dans le milieu urbain est une amère réalité malheureusement vécue quotidiennement dans bon nombre de nos villes. Cet état de fait nous permet d’avancer que certaines de nos localités sont défigurées et sont devenues par la force des choses de grands douars. Suite...


OUM-EL-BOUAGHI
Très faible participation aux élections de la Chambre de commerce

Les élections organisées pour choisir les représentants de la wilaya d’Oum-El-Bouaghi au niveau de la Chambre de commerce et d’industrie des Aurès n’ont pas été à la hauteur de l’événement du fait que la participation à ces élections a été insignifiante. En effet, sur les 402 inscrits seulement 82 se sont présenté au niveau des bureaux de vote installés dans la salle des spectacles à Oum-El-Bouaghi-ville. Suite...


ANNABA
Aïn Barbar, l’Etat revient en force

A une vingtaine de kilomètres de Seraïdi, au bout d’une route sinueuse accrochée au flanc de l’Edough et serpentant à travers une forêt dense, Aïn Barbar, une petite agglomération de près de 200 habitations, apparaît éparpillée au milieu d’une végétation qui a tout envahi. La population avait tout abandonné depuis trois ans suite à des menaces de représailles que les terroristes établis dans la région avaient fait circuler. Suite...


SETIF
Le coup de gueule du wali à propos du logement

Au cours de la réunion hebdomadaire se rapportant au logement dans la wilaya de Sétif, le wali Nourredine Bedoui, a insisté fermement sur l’implication effective de tous les acteurs intervenant dans ce secteur et a instruit les chefs de daïra à accélérer le rythme des réalisations. Suite...


TEBESSA/LA DAS SAISIT LA JUSTICE
Des morts continuent de percevoir l’allocation forfaitaire de solidarité

Le procureur de la République à Tébessa a ordonné l’ouverture d’une instruction judiciaire sur l’implication d’un nombre d’individus qui percevaient des allocations mensuelles au nom de personnes décédées et ce, depuis 4 ans. C’est sur plainte de la DAS de Tébessa que le parquet a réagi où il a été fait mention d’une liste nominative de 25 personnes décédées et qui n’ont pas été radiées des bénéficiaires de l’allocation forfaitaire de solidarité. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site