Actualités : APPEL DU COMITE BENCHICOU POUR LES LIBERTES
Non à la mise à mort de la liberté de la presse !


L’emprisonnement de Mohamed Benchicou, séquestré à El-Harrach depuis le 14 juin 2004, avait donné le signal à l’entreprise de mise au pas de la presse algérienne que vient de confirmer la récente incarcération de Bachir Larabi, correspondant d’ El Khabar à El Bayadh. 18 journalistes, au moins, condamnés à la prison ferme en 2005 risquent à tout moment de rejoindre derrière les barreaux Benchicou et Larabi. La liberté de la presse est sérieusement menacée.

- Protégeons les journalistes, exigeons la libération de Benchicou et Larabi ainsi que la relaxe des journalistes condamnés à la prison ferme.
- Défendons la liberté de la presse
- Exigeons le respect de la liberté d’expression qui constitue le socle de nos droits constitutionnels. Nous lançons un appel aux journalistes, aux syndicats, aux organisations de défense des droits de l’homme, aux partis politiques, aux associations civiles... ainsi qu’à tout citoyen préoccupé par la dangereuse escalade contre la presse libre et les journalistes à rejoindre le rassemblement qui se tiendra le lundi 30 janvier à 11 heures à la Maison de la presse Tahar-Djaout - Place du 1er-Mai (Alger).

Le Comité Benchicou pour les libertés, Alger le 27 janvier 2006





Source de cet article :
http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2006/01/28/article.php?sid=33654&cid=2