Mardi 07 Février 2006
Accueil | Edition du jour | Archives
Rechercher:   Recherche avancée
Actualités
Périscoop
Régions Centre
Régions Est
Régions Ouest
Sports
Femme magazine
Panorama
Pousse avec eux
Edition du jour
 
Culture
Le Soir Multimédia
 
 
Nos archives en HTML
Nos archives en PDF
 

         Périscoop
Quand Lebib s’agite

L’éventuel remaniement ministériel fait s’agiter tout le monde et dans tous les sens. C’est du moins le cas dans le monde des douanes et celui des sports. Depuis quelques jours déjà, un proche du directeur général des douanes fait circuler le bruit que ce dernier est pressenti pour remplacer Yahia Guidoum. L’ex-secrétaire général de Sid Ali Lebib quand il était au MJS, et un autre, ex-secrétaire général de ce département, s’occupent depuis une semaine déjà à faire le listing de ceux qui rouleraient pour “Lebib” et demandent aux autres de ne pas trop s’impliquer dans la politique actuelle. Suite...


Permutations chez Belkhadem

A l’approche du renouvellement des structures de l’ex-parti unique, la direction du FLN compte procéder, dans les prochains jours, à une permutation entre les superviseurs. Pour rappel, la direction exécutive du parti de Belkhadem a désigné des superviseurs au niveau des 48wilayas du pays pour veiller à l’installation des commissions provisoires des kasmates et des mouhafa des au lendemain de la tenue du8econgrèsdu FLN. Suite...


Ça traîne au CPA

L’ouverture du capital de la première banque publique algérienne, en l’occurrence le Crédit populaire d’Algérie (CPA), est fixé à 51 %, soutiennent des sources proches du dossier. Ce choix a été décidé à l’issue de la dernière réunion qui avait regroupé des représentants du ministère des Finances et ceux de la banque d’affaires Rothschild France. Or, selon les mêmes sources rien n’indique que la reprise du CPA interviendra en 2006. Les raisons ? Point de bousculade au portillon. Même la banque française BNP Paribas, annoncée par certains milieux financiers comme un potentiel repreneur, a opté pour une banque italienne. Suite...


Que fait la police ?

Désolante la scène qui s’est déroulée dans la matinée de lundi dernier au niveau du marché informel sis à l’avenue Abacha-Amar de Sétif. En effet, une bataille rangée avait opposé deux groupes de jeunes, où divers objets contondants étaient utilisés, et ce, au vu et au su de trois agents de l’ordre affectés spécialement pour sécuriser l’endroit et qui sont restés les bras croisés devant cet état de fait. Interpellés par un citoyen outré par ces scènes de violence devenues quotidiennes, les policiers ont rétorqué que ce n’était pas leur travail. Sans commentaire ! “Les policiers ne sont là que pour le décor”,ironisa un citoyen. Suite...


LES SOLLICITATIONS, INFRUCTUEUSES, D’ABOUDJERRA

Le chef islamiste du MSP aurait, à plusieurs reprises, émis le vœu d’être reçu en audience par le président de la République depuis le retour de ce dernier au pays. C’est ce que soutiennent des sources proches du MSP en précisant que Aboudjerra Soltani a fait ces demandes en sa qualité de “ministre d’Etat”. Ce qui, toutefois, n’a pas empêché les services de la présidence de lui signifier une fin de non-recevoir à chacune de ses démarches. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site