Mercredi 22 Février 2006
Accueil | Edition du jour | Archives
Rechercher:   Recherche avancée
Actualités
Périscoop
Régions Centre
Régions Est
Régions Ouest
Sports
Panorama
Pousse avec eux
Edition du jour
 
Le Soir Retraite
Le Soir Auto
 
 
Nos archives en HTML
Nos archives en PDF
 

         Panorama
BEJAIA
Bientôt le Salon du bâtiment et des travaux publics

Le Salon du bâtiment et des travaux publics, qui se tiendra le 31 mars à la grande surface du lac de Béjaïa, est une manifestation très bien orientée. Trois pôles seront mis en valeur, la qualité des matériaux de construction utilisés dans la réalisation des projets, le degré de réflexion dans l’architecture, la finition des habitations et le respect de l’environnement. Suite...


AFIR
14 gardes communaux arrêtés

Selon des sources sûres, 14 gardes communaux rattachés à la commune d’Afir (w. de Boumerdès) accusés par les services de sécurité d’actes de nature criminelle grave ont été arrêtés. Toujours d’après notre source, deux autres gardes sont en fuite. L’enquête étant en cours, il n’est pas exclu de voir cette liste s’allonger. Nous reviendrons plus en détail dans nos prochaines éditions.
Abachi L.
Suite...


8ème GROUPEMENT RÉPUBLICAIN DE LA POLICE
La journée du Chahid à l’honneur

A l’occasion de la célébration de la journée nationale du chahid, le 8e Groupement républicain de la police nationale à Kouba (Alger) a abrité une conférence animée par M. Chirtène Arezki, universitaire et historien. Suite...


SIDI-BEL-ABBÈS
Découverte de cadavres d'une cigogne et de mouettes

Quelle est l’origine de la mort de ces oiseaux dont les cadavres sont à chaque fois signalés à travers le territoire de la wilaya de Sidi-Bel-Abbès ? Une question qui attend des réponses pour être rassuré sur le syndrome de la grippe aviaire, une maladie très médiatisée ces derniers mois. De quoi inquiéter les habitants chez lesquels la psychose est en train de s’installer progressivement. Suite...


LES PLANCHES ÉTAIENT SA RAISON DE VIVRE
M’barek Bouakkaz nous quitte en silence

Adepte avéré des planches, Bouakkaz M’barek, pur produit de l’Ecole des arts dramatiques de Bordj-El-Kiffan depuis 2004, n’aura pas malheureusement la chance d’aller jusqu’au bout de ses ambitions. Il est décédé 18 février dernier. La terrible nouvelle qui a très vite fait le tour de la ville n’a pas tardé à plonger la population de Sougueur, sa ville natale, dans la consternation. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site