Jeudi 23 Février 2006
Accueil | Edition du jour | Archives
Rechercher:   Recherche avancée
Actualités
Périscoop
Régions Centre
Régions Est
Régions Ouest
Sports
Panorama
Pousse avec eux
Edition du jour
 
Culture
 
 
Nos archives en HTML
Nos archives en PDF
 

         Panorama
LETTRES D'ESPOIR
Mon père et la France
Par Maâmar FARAH
[email protected]

1916. Un douar de l’Algérie profonde. Les années de disette se succèdent et la Première Guerre mondiale n’est pas faite pour arranger les choses. La colonisation a pratiquement maté toutes les révoltes, et les tribus, décapitées et chassées des meilleures terres, végètent dans les piémonts ingrats. Elles n’ont plus la force de réagir… La survie était devenue leur préoccupation majeure. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site