Mercredi 08 Mars 2006
Accueil | Edition du jour | Archives
Rechercher:   Recherche avancée
Actualités
Périscoop
Régions Centre
Régions Est
Régions Ouest
Sports
Femme magazine
Panorama
Pousse avec eux
Edition du jour
 
Le Soir Auto
 
 
Nos archives en HTML
Nos archives en PDF
 

         Périscoop
Victoire nedroumie

L’éternelle rivalité entre les villes de Maghnia et Nedroma, postulant toutes deux au statut de chef-lieu de wilaya, semble bien partie pour s’achever en faveur de la deuxième. C’est ainsi qu’on croit savoir que Nedroma, où des infrastructures importantes (hôpital, tribunal, siège de daïra...) ont été réalisées ces dernières années, serait sur le point d’accéder au statut, tant envié, de wilaya. La capitale des Mouahidine pourrait continuer, ainsi, à être l’éternelle rivale de la capitale des Zianides. Suite...


Quand Bouchemla dérange

La participation de Fatma-Zohra Bouchemla, ancienne ministre déléguée à la Communauté nationale à l’étranger du gouvernement Benflis, à la journée d’étude sur l’expérience des femmes parlementaires n’a pas été du goût de tout le monde ! Certains esprits chagrins, dont des députés FLN “redresseurs”, n’ont pas apprécié le fait que cette proche de Ali Benflis ait l’occasion de défendre ses idées dans une activité organisée par l’alliance présidentielle. Suite...


EN ATTENDANT LOUH

Tayeb Louh sera-t-il aujourd’hui à Béchar pour participer entre autres activités à la célébration du 8Mars ? C’est la question que se posent les organisatrices de la commémoration de cette journée. L’UNFA, puisque c’est d’elle qu’il s’agit, a concocté avec la wilaya un programme où il est question de remises de cadeaux aux femmes. Annoncé pour le 6 mars, Tayeb Louh remet son voyage au 7 mars. Hier, aux dernières nouvelles, il aurait purement et simplement annulé son déplacement à Béchar où il était attendu. Suite...


UNE POIGNEE DE MAIN TRÈS SELECTIVE

Présente au salon d’honneur de l’aéroport de Béjaïa, où devait se dérouler la cérémonie d’accueil du président portugais, une députée d’El Islah avait attiré l’attention sur elle en refusant ostensiblement de serrer la main du procureur général local, sous prétexte de “morale islamique”. Le hic est que, manifestement, cette “morale” ne semblait pas s’appliquer aux hommes portugais puisque notre députée a serré la main à tous les hommes composant la délégation du président Sampaio. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site