Régions Est : Le secteur de la jeunesse et des sports de Mila en pleine expansion

Le secteur de la jeunesse et des sports à Mila connaît, depuis quelques années, un essor considérable sur tous les points de vue. Omar Messaoudi, premier responsable du secteur et principal artisan de ce redressement, peut s’enorgueillir. En effet, la wilaya connaît dans ce cadre-là une dynamique exceptionnelle avec des infrastructures rayonnantes, fierté de toute une population, qui poussent un peu partout.
Une animation un peu particulière : séminaires et rencontres de formation, recyclages, échanges intra et interwilayas et toutes sortes d’animation et de prises en charge de la jeunesse. Mila commence vraiment à bouger sur ce plan-là pour sortir de sa léthargie et de son isolement. Cela personne ne peut le nier, il n’y a qu’à voir ce plateau de choix concocté et proposé à une jeunesse avide et de plus en plus exigeante pour s’en rendre compte, à l’image de cette belle et impressionnante réalisation de classe internationale qu’est l’auberge de jeunesse de Mila, d’une conception futuriste ; elle représente à elle seule la fierté de la jeunesse milévienne, plutôt de toute la population, mais également l’empreinte, la hargne et la volonté de bien faire des responsables de ce secteur. Beaucoup d’autres infrastructures sont en réalisation ou vont bientôt l’être à l’image des deux belles salles omnisports à Mila et Chelgoum-Laïd, d’une capacité de 1 000 places chacune, ainsi que trois autres de 500 places à Ferdjioua, Tadjenanet et Oued Athmania, cinq complexes sportifs de proximité (CSP), à Ahmed-Rachedi, Beïnen, Bouhatem, Aïn-Beïda-Ahriche et Sidi Merouane, trois piscines à Chelghoum-Laïd, Tleghema et Tadjenanet. Deux autres auberges de jeunesse, à l’image de celle de Mila, vont être réalisées à Chelghoum-Laïd et Ferdjioua, un camp de jeunes conçu avec tout les équipements nécessaires est en phase de lancement sur les hauteurs de Mila, sur une superficie de 2 hectares. Trois nouvelles maisons de jeunes se de type A à Mila et deux de type B à Zeghaïa et Tibergnent. Ceci, sans parler de l’extension des gradins du stade de Chelghoum- Laïd, qui aura une capacité de 15 000 places, avec couverture d’une bonne partie de la tribune l’achèvement de la réalisation des gradins du stade de Mila et l’aménagement de ceux de Teleghema, Tadjenanet et Grarem, avec pose de pelouse synthétique. C’est dire qu’un véritable saut qualitatif a été effectué dans ce secteur dont les responsables promettent beaucoup d’autres surprises à la jeunesse de la wilaya et où Omar Messaoudi, premier responsable veille au grain !
A. M’haïmoud

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable