Jeudi 16 Mars 2006
Accueil | Edition du jour | Archives
Rechercher:   Recherche avancée
Actualités
Périscoop
Régions Centre
Régions Est
Régions Ouest
Sports
Femme magazine
Panorama
Pousse avec eux
Edition du jour
 
 
 
Nos archives en HTML
Nos archives en PDF
 

         Périscoop
BAZOOKA
Pourquoi c'est compliqué ?
PAR MOHAMED BOUHAMIDI
mbouhamidi2001@yahoo.fr

Les discussions vont reprendre entre le ministère de l'Education et un syndicat agréé. Passons sur le fait que le ministère continue d'ignorer les autres syndicats et voyons les faits. Les enseignants continuent de percevoir des salaires de misère du primaire au supérieur. Prenons le cas de cet enseignant universitaire qui a déclaré à la presse qu'après plus de quinze ans de carrière il touchait dans les trente sept mile dinars. Suite...


Les affectations, enfin

Après neuf (09) mois de chômage, des médecins spécialistes, notamment des chirurgiens,ont finalement reçu leurs affectations vers des structures de santé se trouvant dans des wilayas de l’intérieur du pays. Pourtant, le ministre de la Santé n’avait pas cessé de proclamer le caractère urgent des affectations des médecins spécialistes à ces structures qui, et pour la plupart du temps, ne sont pas dotées de matériel de chirurgie !Ces chirurgiens étaient interdits d’exercice au niveau des CHU durant toute cette période. Suite...


Quand la CNAS innove

Les services de la CNAS viennent d’innover en décidant de rembourser des ampoules buvables de fortifiants, tels Tonic et Sargenor, produits par les laboratoires du Dr Djebbar, actuel président du syndicat algérien de l’industrie pharmaceutique. Le hic est que, ce faisant, les responsables de la CNAS ne daignent toujours pas rembourser des médicaments reconnus autrement plus utiles et qui concernent, parfois, des malades chroniques. Suite...


CHERCHEURS CHERCHENT SECURITE SOCIALE

Une quinzaine de chercheurs de l’unité de développement des équipements solaires de Bou Ismaïl ont échappé à une mort certaine lorsque le bus qui les transportait a pris feu dans la soirée de mardi dernier au niveau de Aïn Allah, sur les hauteurs de la capitale. Le hic est que, semble-t-il, les scientifiques qui dépendent du Centre de développement des énergies renouvelables viennent à peine d’être déclarés à la Sécurité sociale et n’ont ,d’ailleurs, toujours pas reçu leur numéro d’immatriculation à la Caisse de sécurité sociale. Suite...


TROP CHER, TRAPATTONI

’équipe nationale de football n’aura pas d’accent italien. Le célébrissime coach Giovanni Trapattoni est jugé «trop cher» pour les Verts. L’ex-coach de la Juve, Milan, Benfica, Stuttgart et de la sélection d’Italie a demandé la bagatelle de 200.000 dollars/mois. Soit le double de ce qu’a prévu, comme aide à la FAF, le MJS. L’émissaire parti à la rencontre du technicien italien n’a pas réussi à le convaincre. Le manageur de la Trap ayant estimé que ce montant inclut notamment l’aspect marketing dont pourrait tirer profit l’Algérie en s’associant au plus titré des coaches italiens. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site