Actualités : CREATION DE LA COORDINATION INTERSYNDICALE DE LA FONCTION PUBLIQUE
“Un espace pour appuyer nos revendications”


Le conflit entre le Syndicat national autonome non agréé, le Conseil national autonome des professeurs de l’enseignement Secondaire et Technique (Cnapest) que préside Larbi Nouar et le Snapap qui lui, revendique, le statut, la retraite et les salaires des enseignants (plate-forme entrant dans le cadre des revendications des secteurs interministériels), connaîtra certainement un apaisement avec le lancement d’une coordination intersyndicale de la Fonction publique.
En effet, l’appel lancé, conjointement par le Cnapest et le Snapap et dont le conclave s’est tenu jeudi, a vu la proclamation officielle de cette coordination qui regroupera huit formations syndicales et ce, en attendant d’autres intégrations, selon un communiqué transmis à notre rédaction. Pour rappel, plusieurs secteurs ministériels ont connu des perturbations dont ceux des ministères de l’Education, de la Santé, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique à cause des grèves lancées par des syndicats autonomes à travers le territoire national et ce, pour cause, la revendication de trois points (les salaires, la retraite et le statut du travailleur) qui pourtant dépassent les prérogatives des ministères. Devant cet état de fait, il a été donc créé une coordination intersyndicale de la Fonction publique censée défendre les travailleurs concernés. A propos de la création de ce syndicat, Larbi Nouar indiquera qu’il “est temps d’aller formuler ces revendications auprès de la Fonction publique, puisque les trois points de revendications dépassent les secteurs ministériels”.
M. D.
mohadjadi@hotmail.com

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable