Sports : EQUIPE NATIONALE
Un sélectionneur avant le 15 avril


Le futur entraîneur de la sélection algérienne de football, qui sera vraisemblablement un Français, est attendu en Algérie avant la mi-avril prochain, a annoncé hier le président de la Fédération algérienne de football (FAF), M. Hamid Haddadj, à la radio algérienne.
"Nous privilégions la piste d'un entraîneur français ou quelqu'un qui parle le français pour des relations de travail. Il faut que la barrière de la langue soit prise en compte dans le choix final du futur entraîneur national. Cela dit, quelque soit le choix, il devra être en Algérie avant le 15 avril prochain" a déclaré M. Haddadj. D'autre part, le premier responsable de la FAF a écarté la piste de l'entraîneur Henri Stambouli, pressenti un moment pour prendre les destinées des Verts. "Nous avons discuté avec Stambouli en France, à l'instar des discussions que nous avions eu avec d'autres techniciens étrangers. J'ai écouté ses conditions. Il a demandé un salaire de 18.000 euros, mais on ne s'est pas fixé de date ou de délai. Je crois savoir qu'il a opté pour un club marocain", a t-il précisé. Par ailleurs, le président de la FAF a révélé que le futur directeur technique national (DTN) sera connu dans les prochains jours et il sera assisté de trois techniciens dont un sera chargé de la coordination avec les directeurs régionaux. Concernant l'avenir des entraîneurs des sélections cadettes et juniors, en l'occurrence Toufik Korichi et Mourad Ouardi, M. Haddadj a affirmé avoir donné "des garanties" aux techniciens en place pour poursuivre leur mission, compte tenu, dit-il, des échéances officielles très proches. Cependant, le président de l'instance fédérale n'a pas écarté la possibilité de recourir aux entraîneurs étrangers qui travailleront avec des techniciens algériens. M. Haddadj a évoqué également les chantiers à mettre en place en étroite collaboration avec le ministère de la Jeunesse et des Sports pour le développement du football national. Parmi ceux-ci, le lancement en avril ou mai prochains "d'un projet pilote" d'un centre de formation destiné à accueillir une sélection d'une centaine de jeunes (-12 ans) qui seront regroupés de façon permanente. "De cette présélection sera constituée l'équipe nationale cadette qui participera à la CAN 2009 (-17 ans) qui se déroulera en l'Algérie", a-t il conclu.

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable