Samedi 15 Avril 2006
Accueil | Edition du jour | Archives
Rechercher:   Recherche avancée
Actualités
Périscoop
Régions Centre
Régions Est
Régions Ouest
Sports
Femme magazine
Panorama
Pousse avec eux
Edition du jour
 
Culture
 
 
Nos archives en HTML
Nos archives en PDF
 

         Régions Ouest
SAIDA
LE WALI INSPECTE LES PROJETS DANS LA DAIRA D'EL-HASSASNA
Des retards dans les chantiers engagés

La tournée d’inspection et de travail qu’a effectuée le wali de Saïda dans la daïra d’El-Hassasna pur la deuxième fois depuis son installation a été cette fois-ci bénéfique et lui a permis d’évaluer les activités de chaque secteur. A Aïn- Skhouna, distante du chef-lieu de wilaya de 90 km, le premier responsable de la wilaya n’a pas manqué de relever quelques carences. Notamment celles relatives aux délais d’exécution du projet de 15 logements ruraux depuis 2 ans. Suite...


RELIZANE
DEGRADATION DU CADRE DE VIE A TLIOUANET
Les habitants dénoncent

Les habitants de Tliouanet, une localité située à 23 km à l’ouest du chef-lieu, relevant de la commune de Aïn-Rahouia rattachée à la daïra de Yellel, se plaignant de moult problèmes liés au cadre de vie. Suite...


SIDI-BEL-ABBES/ LA GENDARMERIE NATIONALE FAIT SON BILAN
Les RN13 et 7, tronçons de la mort

La Gendarmerie nationale a dressé son bilan de la période allant du 1er janvier 2006 au 31 mars dernier mettant en évidence les constats suivants : augmentation des accidents de la route à 53 accidents dont 9 mortels se sont produits durant ce trimestre le plus souvent sur les routes nationales, notamment la 13 et la 7, voies de circulation avérées très dangereuses. Suite...


AIN-TEMOUCHENT
Grogne des bénéficiaires de logements LSP à Hammam-Bou-Hadjar

Dans des correspondances adressés au ministre de l’Intérieur, au wali, au chef de la daïra de Hammam- Bou-Hadjar et au chef de Sûreté de la wilaya, 35 des 100 bénéficiaires de logements de type LSP de la cité Mohamed-Boudiaf, sollicitent l’intervention des responsables précités afin d’annuler le paiement supplémentaire évalué à 14,5 millions millions de centimes, faute de quoi, leurs dossiers seront rejetés et les contrats de souscription résiliées pourtant, disent les 35 bénéficiaires, “au départ les responsables F3 et F4, et nous nous sommes acquittés de ces montants en 2002, le délai de réalisation ne devrait pas dépasser les 12 mois malheureusement ce délai n’a pas été respecté pour plusieurs raisons. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site