Jeudi 20 Avril 2006
Accueil | Edition du jour | Archives
Rechercher:   Recherche avancée
Actualités
Périscoop
Régions Centre
Régions Est
Régions Ouest
Sports
Femme magazine
Panorama
Pousse avec eux
Edition du jour
 
Culture
 
 
Nos archives en HTML
Nos archives en PDF
 

         Périscoop
BAZOOKA
L’option du pire
PAR MOHAMED BOUHAMIDI
mbouhamidi2001@yahoo.fr

En poussant, par son refus de négocier sérieusement, les enseignants du supérieur vers l’option de la grève ouverte, le pouvoir risque de transformer la crise de l’université algérienne en confrontation majeure. Les enseignants avec leur niveau culturel et politique mesurent très bien la portée d’une telle décision et les risques très lourds d’isolement et d’échec qu’elle comporte. Suite...


Le PT interpelle Belaïz

Djelloul Djoudi, président du groupe parlementaire du Parti des travailleurs, interpellera aujourd’hui le ministre de la Justice au sujet du recours à la justice utilisé abusivement par certains ministères contre les syndicats. Suite...


Lycée en pétards

Le Lycée technique de Ruisseau (Alger) a été évacué hier par la direction de l’établissement suite à des actes de violence. Actions commises par des élèves de terminale et qui ont nécessité l’intervention des services de police. Trois élèves ont été arrêtés. Dans la matinée d’hier, un groupe d’élèves de terminale a décidé de perturber les cours en usant de pétards et de fumigènes. L’association des parents d’élèves de cet établissement avait attiré l’attention des parents sur les agissements d’un certain nombre d’élèves. En fait, la rumeur courait depuis quelques jours déjà sur l’intention des élèves de terminale de faire “exploser” le lycée. Suite...


Les calculs de Belkhadem

Le FLN de Abdelaziz Belkhadem fait de grosses pressions en coulisses, pour chambouler le calendrier électoral. En effet, les ministres du parti, qui multiplient les conclaves, “exhortent” l’entourage de Bouteflika à organiser des élections législatives en septembre prochain. “De sorte à couper l’herbe sous le pied de Ouyahia”, nous confie-t-on. Suite...


DES KOWEITIENS POUR L’ENTMV

Des hommes d’affaires originaires d’un pays du Golfe multiplient depuis quelques jours les contacts avec des responsables de la SGP Sotramar. Selon des indiscrétions, les hommes d’affaires en question, de nationalité koweïtienne, ont émis le vœu de rentrer dans le capital de l’Entreprise de transport maritime de voyageurs (ENTMV). Selon les mêmes sources, les hommes d’affaires koweïtiens veulent disposer d’une majorité absolue dans le capital de l’ENTMV. Ainsi, si cela venait à être concrétisé, il serait prévu une opération de compression du personnel de l’entreprise. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site