Lundi 15 Mai 2006
Accueil | Edition du jour | Archives
Rechercher:   Recherche avancée
Actualités
Périscoop
Régions Centre
Régions Est
Régions Ouest
Sports
Femme magazine
Panorama
Pousse avec eux
Edition du jour
 
Corruptions
 
 
Nos archives en HTML
Nos archives en PDF
 

         Périscoop
En attendant la wilaya

Alors que le lycée Bouamama (ex-Descartes) d’El Mouradia s’apprête à organiser l’examen du baccalauréat prévu les 10, 11, 12 et 13 juin prochain, les services de la wilaya n’ont pas daigné réparer le mur de clôture de cet établissement de la capitale. Pourtant, le mur en question s’est effondré il y a plus de deux mois. Suite...


Rappel à l’ordre

Un haut responsable du FLN a récemment reproché à Aboudjerra Soltani le fait que certains de ses ministres fassent des interventions en langue française lors de la tenue des Conseils des ministres et de gouvernement. Pour ce cadre du parti de Abdelaziz Belkhadem, il est en effet inconcevable qu’un parti comme le MSP, qui a défendu corps et âme l’arabisation, permette à certains de ses ministres d’imiter les “francophones”. Suite...


Prosélytisme à l’algérienne

Un jeune adolescent, lors d’une bousculade dans un bus en plein cœur d’Alger, s’est rendu compte que la pochette de son sac à dos était ouverte. A sa grande surprise, rien n’avait disparu. En revanche, il a trouvé une cassette de prêche. Il semblerait que cette pratique soit devenue courante ces derniers temps. Tout comme celle des tracts louant le port du hidjab que des barbus distribuent à travers les artères de la capitale. Suite...


Stratégie

Le groupe parlementaire du FLN peaufine sa stratégie en prévision de la déclaration de politique générale que doit présenter le chef du gouvernement durant la dernière semaine de ce mois. Une réunion de ce groupe s’est en effet tenue hier au siège de l’APN sous la présidence de Layachi Daâdouaâ. Ce dernier aurait chargé certains députés de préparer des questions très “pertinentes” qui seront posées à Ouyahia lors de la séance de débats. Suite...


LA PLAINTE DE CHADLI

L’ancien président de la République, Chadli Bendjedid, a décidé de passer à l’action. Il a chargé un avocat pour ester en justice Harbi, Stora, Meziane et Jase pour “mensonge historique”. Accusé d’avoir appartenu à l’armée française pendant la guerre de Libération, Chadli réplique dans El Mohakikpar le biais de Ali Haroun, son avocat. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site