Mercredi 17 Mai 2006
Accueil | Edition du jour | Archives
Rechercher:   Recherche avancée
Actualités
Périscoop
Régions Centre
Régions Est
Régions Ouest
Sports
Femme magazine
Panorama
Pousse avec eux
Edition du jour
 
Le Soir Retraite
Le Soir Auto
 
 
Nos archives en HTML
Nos archives en PDF
 

         Le Soir Retraite
UNE MESURE PROFONDEMENT INJUSTE QUI TOUCHERA DES DIZAINES DE MILLIERS D'ALGERIENS
Suppression du complément de retraite aux étrangers non résidents en France

Les vieux travailleurs salariés étrangers qui ne résident plus en France sont victimes d'une nouvelle mesure discriminatoire à leur égard. Le gouvernement français vient de leur supprimer "l'allocation aux vieux travailleurs salariés" (AVTS). Des dizaines de milliers d'Algériens sont concernés. C'est une mesure profondément injuste qui rappelle la tristement célèbre cristallisation des pensions des anciens combattants étrangers de l'armée française. Un lecteur, M. Bedrane Moussa, nous a fait parvenir une contribution à ce sujet, que nous publions ci-dessous. Suite...


LA NOTE TECHNIQUE DE LA CNAV EN FRANCE
Une période transitoire du 1er janvier au 30 juin 2006

A propos de l'AVTS — allocation aux vieux travailleurs salariés —, évoquée par M. Bedrane Moussa, la Caisse nationale d'assurance vieillesse en France a diffusé une note technique d'application des nouvelles dispositions dans le prolongement des instructions ministérielles du 23 décembre 2005. Nous publions ci-dessous une synthèse de cette note. Suite...


COURRIER DES LECTEURS
Droit à la retraite pour un ancien gendarme

J'ai l'honneur de porter à votre connaissance que j'ai été enrôlé dans la Gendarmerie nationale le 1er août 1991, puis j'ai démissionné de ce corps le 16 août 2002 en tant que gendarme actif. Je voudrais que vous me renseigniez sur mes droits :
- Pourrais-je demander le remboursement de mes cotisations retraite ?
- Ou bien, dois-je attendre quel âge pour demander une pension ?
Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site