Mercredi 24 Mai 2006
Accueil | Edition du jour | Archives
Rechercher:   Recherche avancée
Actualités
Périscoop
Régions Centre
Régions Est
Régions Ouest
Sports
Femme magazine
Panorama
Pousse avec eux
Edition du jour
Caricature du jour
 
Le Soir Auto
Le Soir Multimédia
 
 
Nos archives en HTML
Nos archives en PDF
 

         Périscoop
BAZOOKA
Le besoin du père
PAR MOHAMED BOUHAMIDI
[email protected]

Après la journée de protestation des dockers, les ouvriers de la zone industrielle doivent marcher aujourd’hui de leurs usines vers le centre-ville de Rouiba. Le feront-ils ? Le pouvoir interdira-t-il cette marche ou, au contraire, l’autorisera- t-il ? L’option reste ouverte. Les dirigeants du FLN et du MSP pourront même en tirer des arguments supplémentaires pour leur campagne contre Ouyahia. L’inverse est tout aussi valable. Suite...


Boxeur fugueur

Parti en compagnie de l’EN en Italie, pour participer à un stage de préparation, un boxeur a préféré fausser compagnie à ses coéquipiers et au responsable de la délégation, à deux jours du retour à Alger. Le fuyard en question a même laissé une lettre,dans laquelle il explique ses motivations. Ce n’est pas la première fois que de tels faits sont signalés dans le sport en général et la boxe en particulier, puisqu’en 2004, 4 boxeurs étaient restés en Australie, rappelons-le. Suite...


“L’indésirable” Amar Tou

Le ministre de la Santé n’était pas hier au déjeuner officiel offert en l’honneur du Premier ministre turc, en visite officielle en Algérie. Contrairement aux ministres absents parce que sur le terrain ou à l’étranger, Amar Tou n’a pas été invité, apprend-on de source proche du Sénat. La raison de “l’éviction” du ministre de la Santé trouve son origine dans le scandale qui, en début de semaine, a fait la une de plusieurs journaux. Pour rappel, Amar Tou avait agressé une journaliste lors de sa visite à Oran. Suite...


La chose et son contraire

“Nous n’avons pas été consultés le jour de la désignation d’Ouyahia et, par conséquent, nous n’avons pas à dire, aujourd’hui, que le chef du gouvernement doit partir.” C’est, là, l’étonnante affirmation d’un cadre influent du MSP et proche collaborateur de Aboudjerra Soltani, le chef du MSP, qui, pourtant, ne s’est pas gêné pour faire des déclarations allant dans le sens contraire. Suite...


OBLIGATION DE RESULTAT

A partir de l’année scolaire 2007-2008, le mouvement à la tête des différents établissements de l’éducation se fera en fonction des résultats obtenus lors des examens (6e, BEF et bac). Cette première expérience sera appliquée aux chefs d'établissement souhaitant changer d’air. La même norme sera appliquée aux enseignants dès l’année suivante, assure-t-on de sources proches du département de Benbouzid. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site