Jeudi 25 Mai 2006
Accueil | Edition du jour | Archives
Rechercher:   Recherche avancée
Actualités
Périscoop
Régions Centre
Régions Est
Régions Ouest
Sports
Femme magazine
Panorama
Pousse avec eux
Edition du jour
Le HIC
 
Culture
 
 
Nos archives en HTML
Nos archives en PDF
 

         Régions Centre
BEJAIA
AFFAIRE DES 4 DOUANIERS IMPLIQUES DANS LE TRAFIC DE CIGARETTES
Trois d’entre eux condamnées à la prison ferme BEJAIA

Le tribunal délictuel de la capital des Hammadites, en sa session ordinaire de lundi dernier, a examiné en première instance l’affaire liée au trafic de cigarettes, dont ont été mis en cause quatre douaniers au niveau du port de Béjaïa et cinq commerçants, tous natifs de la ville d’El-Milia, relevant de la wilaya de Jijel. Suite...


Les faits qui dérangent le wali d’El-Bayadh

L’histoire de la guerre de Libération, les évènements d’avril 1980 et 2001 dérangent au plus haut point le wali d’El-Bayadh qui a interdit, selon l’association culturelle Tafsut 80 d’Aït-Boumahdi, une conférence sur Abane Ramdane et une exposition portant sur la guerre de Libération nationale, sur les évènements d’avril 1980 et 2001, sur l’artisanat kabyle et enfin sur les antiquités. Suite...


LARBAA-NATH-IRATHEN
Rachid Benaïssa a donné le coup d’envoi de la fête des cerises

Le ministre délégué chargé du Développement rural, Rachid Benaïssa, a appelé, mardi dernier, les populations rurales à “se rapprocher” davantage des dispositifs mis en place dans le cadre du Plan d’action pour le développement rural (PPDR) et à “s’impliquer” pour sa réussite totale. Au cours de sa visite dans la localité de Larbaâ-Nath-Irathen, où il a donné le coup d’envoi de la fête des cerises, le représentant du gouvernement a mis l’accent sur “la politique d’accompagnement” que prône son département pour “améliorer les conditions de vie sur la base des besoins et des priorités établis par les populations”, exhortant les jeunes exploitants à se prendre en charge en fonction des besoins qu’offre la collectivité. Suite...


TIZI-OUZOU
Le centre psychopédagogique de Boghni en quête de statut

Les handicapés bénéficient, une fois par an, à l’occasion de la journée qui leur est consacrée, d’une attention particulière de la part des autorités et de nombre de personnes “valides” qui se découvrent subitement une âme charitable. Face aux journalistes, c’est avec beaucoup d’ostentation que les uns font étalage de leur sens de responsabilité et les autres de leurs vertus. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site